Geste des guillemets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
L'index et le majeur sont abaissés deux fois.

Le geste des guillemets, sont des guillemets virtuels formés dans l'air avec les doigts tout en parlant. Il se fait généralement avec les deux mains écartées de la largeur des épaules et au niveau des yeux de l'orateur, avec l'index et le majeur de chaque main fléchissant au début et à la fin de la phrase citée[1]. Le geste des guillemets sert à exprimer sarcasme, ironie ou euphémisme[2],[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

La première occurrence enregistrée d'un tel geste date de 1927[4]. L'actrice Glenda Farrell l'utilise dans la comédie musicale de 1937, Breakfast for Two. En 1889, Lewis Carroll décrivait des usages similaires - parenthèses aériennes et point d'interrogation aérien - dans son dernier roman[5].

Le geste devient populaire dans les années 1990, en partie en raison de son utilisation par le comédien Steve Martin dans ses spectacles[6]. En 1996, dans le film de HBO Back in Town, l’humoriste et comédien George Carlin se moque de l'utilisation du geste des guillemets dans le sketch "Quote Marks in the Air".

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Francis Combes, Patricia Latour., « Pincettes ou guillemets ? », sur L'Humanité, (consulté le )
  2. Nicolas Santolaria, « Stop aux guillemets avec les doigts », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. Myriam Ponge, « Le guillemetage : une illustration par la ponctuation de l'enrichissement mutuel des codes oral/écrit (espagnol, français) », Colloque international "Les rapports entre l'oral et l'écrit dans les langues romanes",‎ , p. 397 (lire en ligne, consulté le )
  4. Martin, « Air quotes » [archive du ], The Phrase Finder (consulté le )
  5. Sylvie and Bruno, vol.I, ch.17: «he marked the parenthesis, in the air, with his finger» and «what can be simpler than just to make a “?” in the air with your finger?».
  6. David Frum, How We Got Here: The '70s, the decade that brought you modern life, for better or worse, New York, BasicBooks, , 421 p. (ISBN 0-465-04196-5, OCLC 45706071)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]