Valentin Jamerey-Duval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duval.
Valentin Jameray-Duval

Valentin Jamerey-Duval, «antiquaire» français, né le à Arthonnay, anciennement en Champagne, et à présent en Bourgogne. Ce fils de charron perdit son père le à l'âge de cinq ans et demi. À quatorze ans, fuyant un beau-père violent, il fut recueilli par les ermites de Deneuvre et de Sainte-Anne, près de Lunéville. C'est là qu'il apprit à lire et à écrire tout en gardant les vaches.

En 1718, au cours d'une chasse près de la forêt de Vitrimont, le baron de Pfütschner, gouverneur des princes de Lorraine, découvre ce jeune gardien de vaches se livrant à l'étude de cartes de géographie. Surpris, le baron le présente au duc de Lorraine Léopold Ier.

L'empereur entouré des savants Gerard van Swieten,Johann von Baillou, Valentin Jamerey-Duval et de l'abbé Johann Marcy

Il fait des études à l'Université de Pont-à-Mousson. Bachelier, il est d'abord bibliothécaire du duc de Lorraine, puis professeur d'histoire et d'antiquités à l'Académie de Lunéville.

Il suit le duc de Lorraine François III, devenu grand-duc de Toscane, à Florence, comme bibliothécaire au palais Pitti. Quand François est élu Empereur, il le suit également à Vienne et y devient directeur du Cabinet impérial des monnaies.

On a de lui le catalogue des médailles de Vienne et quelques autres écrits. Koch a publié ses Œuvres, Paris, 1785, 3 vol. in-8, avec une intéressante notice sur sa vie. Ses mémoires ont fait l'objet d'une édition en 1981 (Le Sycomore, Paris). Une nouvelle réédition est publiée en 2011 aux éditions Minerve avec les commentaires de Jean Marie Goulemot.