Culture de Cortaillod

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Civilisation de Cortaillod)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Culture de Cortaillod
Description de cette image, également commentée ci-après
Gobelets conçus en bois de cerf datés de 3 580 av. J.-C. Pièces d'importance nationale et régionale suisses conservées au musée d'Yverdon.
Définition
Lieu éponyme Commune de Cortaillod
Auteur Emil Vogt (1934)[1]
Caractéristiques
Répartition géographique Suisse centrale et occidentale[1]
Période Néolithique moyen
Chronologie 4 500 - 3 350 ans av. J.-C.[1]

Subdivisions

Proto-Cortaillod, Cortaillod ancien, Cortaillod classique, Cortaillod moyen et Cortaillod tardif ;
Cortaillod de type Port-Conty pour le Pays des Trois-Lacs ;
Cortaillod type Petit-Chasseur et Saint-Léonard dans le canton du Valais[1]

La culture de Cortaillod est une culture archéologique du Néolithique, découverte en 1934 (?) sur les rives du lac de Neuchâtel, en Suisse. S'étendant entre 4 500 et 3 500 av. J.-C., elle est partiellement contemporaine de la culture de Pfyn[2]. De nombreux vestiges ayant été découverts dans et autour de la commune de Cortaillod[3], elle a pris le nom de cette localité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Burri-Wyser et Jammet-Reynal 2016, p. 74.
  2. Marcel Otte, Mireille David-Elbiali, Christiane Éluère, Jean-Pierre Mohen et Pierre Noiret, La protohistoire, Bruxelles, De Boeck Supérieur, (ISBN 9782804159238 et 280415923X), p. 100. Lire en ligne
  3. Martin Dick, Wirtschaft und Umwelt cortaillod- und horgenzeitlicher Seeufersiedlungen in Zürich (Schweiz) : Ergebnisse samenanalytischer Untersuchungen aus der prähistorischen Station "Mozartstrasse", Berlin ; Stuttgart : J. Cramer, 1989. (OCLC 20839589)

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Elena Burri-Wyser et Loïc Jammet-Reynal, « Les Cortaillod : définitions, évolutions, filiations », dans Thomas Perrin, Philippe Chambon, Juan F. Gibaja et al. (dirs), Le Chasséen, des Chasséens… Retour sur une culture nationale et ses parallèles, Sepulcres de fossa, Cortaillod, Lagozza. Actes du colloque inter-national tenu à Paris (France) du 18 au 20 novembre 2014., Toulouse, Archives d'Écologie Préhistorique, (ISBN 978-2-35842-020-4, lire en ligne). Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Alain Orcel; John Francuz, Les vestiges des villages Cortaillod : état des recherches en 1980 (sédimentologie, structures et chronologie), Bern : Staatlicher Lehrmittelverlag, 1981. (OCLC 63395329)
  • Schifferdecker F., « Auvernier et la céramique de la civilisation de Cortaillod en Suisse occidentale. », Bulletin de la Société préhistorique française, t. 76, no 2,‎ , p. 46-54 (DOI https://doi.org/10.3406/bspf.1979.5181, lire en ligne, consulté le 6 mars 2019).
  • Michel Mauvilly et Nicole Reynaud Savioz, « Nouvelles données sur la Culture Cortaillod au bord du lac de Morat », Cahiers d'archéologie Fribourgeoise, no 7,‎ (lire en ligne, consulté le 6 mars 2019).
  • Pétrequin Pierre et Voruz Jean-Louis, « Clairvaux et les céramiques Cortaillod décorées à l'écorce de bouleau. », Bulletin de la Société préhistorique française, t. 79, nos 10-12 « Études et Travaux »,‎ , p. 383-398 (DOI 10.3406/bspf.1982.5344, lire en ligne, consulté le 6 mars 2019).
  • Hervé Miéville et Germain Hausmann, « Cortaillod », Dictionnaire historique de la Suisse,‎ (lire en ligne [PDF], consulté le 6 mars 2019).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]