Culture de Baden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Extension approximative de la culture de Baden et des cultures adjacentes vers l’an -3000. (céramique cordée ; amphores globulaires ; Yamna.

La culture de Baden est une culture archéologique chalcolithique d’Europe centrale. Elle s’est développée entre 3600 et 2800 av. J.C. Elle est centrée sur la Hongrie, s’étend du sud de la Pologne au nord de la Save en Serbie. Ce domaine inclut aussi la Tchéquie, la Slovaquie et l’est de l’Autriche. Des imports de céramique de Baden ont aussi été retrouvés en Allemagne et en Suisse (Arbon-Bleiche III) où ils ont pu être datés par dendrochronologie.

Elle tire son nom de la ville de Baden, en Autriche, près de Vienne où se trouve le site de Königshöhle (la grotte du roi). Elle a été ainsi nommée par le préhistorien Oswald Menghin dans les années 1920. Elle est aussi connue sous le nom de groupe d’Ossarn, de culture de Pecel et de culture de la céramique cannelée.

Chronologie[modifier | modifier le code]

Elle s’est développée à partir de la culture de Lengyel. Dans le nord, elle remplace graduellement la culture des vases-entonnoirs. Němejcová-Pavuková propose une origine polygénétique incluant des éléments de la culture de Esero dans l’est des Balkans et de la culture de Cotofeni dans l’ouest de la Roumanie. La culture de Baden se subdivise en plusieurs phases : Balaton-Lasinja, Boleráz, Post-Boléraz et le Baden classique.

Phase Sous-groupes Date Sites
Balaton-Lasinja - 3700 av. JC cal -
Boleráz - 3500 av. JC Pilismarot
Ia Štúrovo - Letkès
Ib Nitriansky Hrádok - Lánycsok, Vysoki breh
Ic Zlkovce - Balatonboglár
Post-Boleraz -
early Fonyod/Tekovský Hrádok - -
late Červený Hrádok/Szeghalom-Dioér - -
Classical Baden 3400 av. JC -
II, III older - Nevidzany, Viss
IV younger - Uny, Chlaba, Ózd

Culture[modifier | modifier le code]

C’est de cette époque que date les plus anciennes représentations de chars en Europe centrale. Cela concerne deux modèles en argile découverts dans des cimetières près de Budapest à Budakalász (300 sépultures) et à Szigetszentmárton. Cependant, aucun char n’a encore été retrouvé. L’agriculture est présente (blé, millet, orge, avoine…) tout comme l’élevage d’animaux domestiques (cochons, chèvres, moutons…) et le ramassage des fruits sauvages et des noix. Les morts sont le plus souvent enterrés ou alors incinérés. Après incinération, les restes sont placés dans une urne anthropomorphique. Des bœufs ont aussi été enterrés. La céramique est marquée par la présence d’un nombre important de bols avec de grandes anses.

Plus de milles sites sont connus. La plupart ne sont pas fortifiés. Ceux du nord sont en général plus grands et plus stables que ceux de Bosnie ou Croatie. Un célèbre site fortifié est celui qui se trouvait sur le sommet d’une colline à Vučedol en Croatie avec deux maisons entourées par une palissade en bois. Certains préhistoriens considèrent cette culture comme étant une culture indo-européenne.

Cette culture est suivie par la culture de la céramique cordée (2800-2200 av. JC) au nord et par la culture de Vučedol (3050-2450 av. JC) au sud.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]