Ciste (archéologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Reconstitution d'une tombe à ciste

En archéologie, une ciste (du latin cista, « corbeille en osier » et par extension « coffre », voire « boite ») est une sépulture individuelle, de petites dimensions, se présentant sous la forme d'un caisson ou coffre.

Description[modifier | modifier le code]

La ciste est généralement constituée par plusieurs dalles de pierre délimitant l'espace où se fait le dépôt funéraire, inhumation ou incinération. Il peut s'agir aussi d'une construction en pierre sèche, auquel cas le caisson est délimité par de petites murettes. La tombe est parfois couverte par une ou plusieurs dalles horizontales, ou simplement par les pierres constituant le tumulus qui recouvre et protège l'ensemble, quand celui-ci existe.

Ce genre de petite sépulture a été utilisé pendant la Préhistoire mais aussi pendant l'Antiquité, depuis la période de développement des mégalithes jusqu'aux Romains.