Brocoli chinois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Brassica oleracea var. alboglabra

Le brocoli chinois (latin : Brassica oleracea var. alboglabra), également appelé Gai lan ou Kai-lan (prononciation des langues du sud de la chine chinois simplifié : 芥兰 ; chinois traditionnel : 芥蘭 ; pinyin : jiè lán ; cantonais Jyutping : gaai³ laan⁴ ou 芥蓝 / 芥藍, gàilán, cantonais Jyutping : gaai³ laam⁴, le jié étant privilégié dans les dialectes du mandarin (Nord ou Sud)) est une variété de chou de la famille des Brassicacées. Elle est utilisée comme plante potagère, originaire du sud de la Chine dans la région de Canton, elle est principalement consommée en Extrême Orient et en Asie du Sud-Est.

Description[modifier | modifier le code]

Du point de vue botanique, le brocoli chinois est, d'après le département australien des industries du primaire (en), plus étroitement lié au chou européen ou au au brocoli européen qu'au wombok (un des choux chinois), bien que dans son cas la plante entière est consommée (feuilles, tiges, capitules, inflorescence)[1]. Selon la même source, le brocoli chinois a pour origine la Méditerranée et serait l'une des plus anciennes variétés de Brassica cultivées.

Cuisine[modifier | modifier le code]

Contrairement au brocoli traditionnel dont seule l'inflorescence immature est généralement mangée, le brocoli chinois est consommé pour ses feuilles, ses tiges et ses fleurs. Le brocoli chinois est utilisé dans la cuisine chinoise, coréenne (coréen : 가이란, gailan), japonaise (japonais : カイラン, kairan, cultivée dans la préfecture de Fukuoka sur l'île de Kyūshū), philippine, thaïlandaise (thaï : คะน้า ; khana), et vietnamienne.

En Chine, elle est notamment utilisée dans les cuisines du Sud, telle que la cuisine cantonaise (ce qui explique que le nom dans les boutiques soit souvent dans la prononciation cantonaise), où il est sauté ou cuit à la vapeur.

En Corée, on le saute avec des tteokbokki (pâtes de riz gluant), du porc en y ajoutant de la sauce gochujang.

Dans la cuisine vietnamienne en préparation au wok avec du gingembre et de l'ail, bouilli, ou cuit à la vapeur.

Un plat typique de Thaïlande utilisant cette plante est le phak khana mu krop (thaï : ผักคะน้า ูกรอบ), où elle est sautée avec de l'ail, du piment et de la viande de porc, ou le mu manao (หมูมะนาว), qui contient également du citron.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Gai lan (Brassica oleracea var. alboglabra) », sur NSW Department of Industry (consulté le 10 septembre 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]