Chien de berger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les canidés
Cet article est une ébauche concernant les canidés.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Un Koolie australien au travail avec des moutons.

Les chiens de berger sont historiquement des lignées de chiens sélectionnées pour aider à la gestion des troupeaux de moutons. L'aide fournie au berger va de la conduite des moutons lors des déplacements comme les transhumances, le regroupement ou la division du troupeau en plus petites unités, la recherche d'animaux perdus ou la défense du troupeau contre les prédateurs. Les chiens de berger présentent généralement des caractéristiques lupoïdes. Ils effectuent un travail similaire à celui des chiens de bouvier pour les bovins.

Aujourd'hui le terme désigne principalement la section 1 du 1er groupe de chiens selon la nomenclature FCI. Le travail pastoral ayant quasiment disparu, les chiens de berger ont dû se reconvertir. Leur intelligence, leur capacité au travail et leur sens de la protection en font d'excellents chiens d'utilité pour l'armée, la police et le gardiennage privé. Certains d'entre eux sont principalement formés à l'exécution de tâches de protection, de détection et de pistage, et constituent des auxiliaires précieux pour les services mentionnés. C'est le cas particulièrement du berger belge malinois et du berger allemand. Les chiens de berger ont aussi été adoptés comme chiens de famille, chiens de garde et chiens de sport.

Les chiens de garde de troupeaux comme le chien de montagne des Pyrénées reviennent en faveur avec le retour du loup dans des pâtures où ils avaient disparu. Imprégnés dès leur jeune âge pour considérer les moutons comme faisant partie de leur famille, ils vivent avec les troupeaux aux pâturages et repoussent les prédateurs : loups, ours, chiens errants, etc. Métreaux[Qui ?][1] décrit ces chiens dont la « spécificité est de s'étendre au soleil en attendant que la canicule passe », et ne deviennent actifs que devant de grands dangers. Les races de chiens ayant (eu) une fonction bergère mais présentant des caractéristiques molossoïdes (berger d'Anatolie, chien de montagne des Pyrénées,...) sont repris dans le groupe 2 de la classification FCI.

Liste des races[modifier | modifier le code]

Voici la liste des races reconnues par la FCI comme faisant partie de la section 1 du 1er groupe de chiens selon la nomenclature FCI :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. l'Homme et l'Animal (article paru dans les cahiers des PUC, 1964)

Articles connexes[modifier | modifier le code]