Tchouvatch slovaque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tchouvatch slovaque
Tchouvatch slovaque
Tchouvatch slovaque
Région d’origine
Région Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
Caractéristiques
Silhouette Chien de montagne de grande taille, d'aspect imposant et massif.
Taille 62 à 70 cm (M), 59 à 65 cm (F)
Poil Double, poil de couverture long formant une crinière, sous-poil dense et long.
Robe Blanche.
Tête Large crâne de forme allongée, stop bien marqué, truffe noire.
Yeux De couleur foncé, de forme ovale, placés droits.
Oreilles De longueur moyenne, mobiles en action, bien appliquées contre la tête.
Queue En forme de cigare, droite, atteint le jarret.
Caractère Courageux et fidèle.
Autre
Utilisation Chien de berger
Nomenclature FCI
  • groupe 1
    • section 1
      • no 142

Le tchouvatch slovaque (Slovenský čuvač en slovaque), parfois simplement appelé cuvac, est une race de chiens originaire de Slovaquie. Race raditionnellement utilisée dans les Hautes Tatras pour garder les moutons, la sélection du tchouvatch slovaque a commencé dans les années 1930. La race est rare.

Le tchouvatch slovaque est un chien de montagne de grande taille, très imposant et massif. La robe est très fournie en longs poils blancs.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Le mot čuvač signifie « entendre » en slovaque[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Les chiens de montagne seraient issus des loups arctiques dont des restes ont été découverts dans les régions montagneuses de l'Europe et datés de l'ère glaciaire[2]. Le tchouvatch slovaque est un chien adapté au climat des montagnes des Tatras dans les Carpates[1]. C'est un chien utilisé pour la garde des moutons, prêt à lutter contre les ours et les loups. La couleur de la robe, uniformément blanche, est traditionnellement sélectionnée pour ne pas le confondre avec les animaux sauvages dans la nuit[3],[2].

Dans les années 1930, Antonin Hrůza, professeur de médecine vétérinaire à Brno, commence l'élevage sélectif de ce chien de berger traditionnellement utilisé dans les Hautes Tatras. La première association d'élevage, dotée de son propre registre d'élevage, est créée en Slovaquie en 1933. Le 14 août 1965, la race est reconnue par la Fédération cynologique internationale lors de son assemblée générale à Prague[4].

Le tchouvatch slovaque est considéré comme un patrimoine traditionnel de Slovaquie, tout comme le cheval huçul[2]. En France, la race est très rare avec très peu d'inscriptions au livre des origines français : 1 seule inscription en 1988, 1992, 1993, 1998, 2000, 2007 et 2011 et cinq inscriptions en 2012[5].

Standard[modifier | modifier le code]

Le poil forme une crinière autour du cou.

Le tchouvatch slovaque est un chien de grande taille de type chien de montagne de constitution massive et imposante. La hauteur au garrot est de 62 à 70 cm pour les mâles et de 59 à 65 cm pour les femelles. L'ossature est robuste. Le corps est inscrit dans un rectangle. Attachée bas, la queue à la forme d'un cigare droit et atteint la pointe du jarret. Au repos, elle est portée tombante et en arc au-dessus des reins en action[3].

Le crâne de forme allongée est large, avec un sillon central peu profond. Le stop est bien marqué. La truffe est noire, sauf en été. Implantées haut, les oreilles de longueur moyenne sont mobiles en action. Elles sont bien appliquées contre la tête. Au repos, le bord inférieur arrondi atteint la hauteur des lèvres. Les yeux de couleur brun foncé sont de forme ovale et placés droits[3].

Le poil est double. Les poils de couverture mesurent de 5 à 15 cm et forment une crinière de poils longs autour du cou, surtout chez le mâle. Le sous-poil est fin et forme une couche épaisse jusqu'à la moitié ou les deux tiers des poils longs. Le sous-poil tombe en été. En-dehors de la tête et des membres, la fourrure est épaisse, sans raie sur le dos et sans franges à la queue et aux cuisses. La robe est de couleur blanche. Une trace jaunâtre à la base des oreilles est admise, mais non souhaitable. Les taches jaunes nettes ne sont pas autorisées[3].

Races proches[modifier | modifier le code]

Le tchouvatch slovaque est « en concurrence » avec le kuvasz, race très similaire tant en morphologie qu'en histoire, élevée sur la partie hongroise des Carpates[4].

Caractère[modifier | modifier le code]

Le standard de la Fédération cynologique internationale décrit le tchouvatch slovaque comme une race fidèle et courageuse[3].

Utilité[modifier | modifier le code]

Tchouvatch slovaque.

Le tchouvatch slovaque est un chien de berger qui garde traditionnellement les moutons contre les ours et les loups[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Tchouvatch slovaque », sur http://www.scc.asso.fr, Société centrale canine (consulté le 1er mars 2014)
  2. a b c et d Isabelle Collin, Marie-Paule Daniels-Moulin, Florence Desachy, Claire Dupuis, Giovanni Falsina et Valetta Rossi, L'encyclopédie mondiale des chiens, De Vecchi, (ISBN 978-2-7328-9223-8), « Tchouvatch slovaque »
  3. a b c d et e (en) « Standard n°142 de la FCI », Fédération cynologique internationale, (consulté le 1er mars 2014)
  4. a et b (sk) « Slovenský čuvač – vznik a začiatky chovu », Klub CHOVATEĽOV SLOVENSKÝCH ČUVAČOV (consulté le 1er mars 2014)
  5. « Statistiques des races du CBEI au LOF entre 1969 et 2012 », Club des chiens de berger de l'Est et italiens, (consulté le 1er mars 2014)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]