Pumi (chien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pumi
Pumi
Pumi
Caractéristiques
Silhouette 10-15 kg (M) idéal 12-13 kg ; 8-13 kg (F) idéal 10-11 kg.
Taille 41-47 cm (M) idéal 43-45 cm ; 38-44 cm (F) idéal 40-42 cm
Poil ondulé et bouclé
Robe gris, noir, fauve (fako), blanc
Tête longue et étroite
Yeux moyennement séparés en position légèrement oblique, expression vive et intelligente
Oreilles attachées haut et dressées, tier supérieur de l'oreille est plié vers l'avant, grandeur moyenne formant un V
Queue forme un large arc de cercle au-dessus de la croupe
Caractère ce chien de berger est assez vif, d'un tempérament infatigable, extrêmement audacieux mais méfiant avec les inconnus. Chien assez bruyant.
Nomenclature FCI
  • groupe 1
    • section 1
      • no 056
Schenda tunge avatar.jpg

Le pumi est une race de chiens d'origine hongroise. En 2011, sous le gouvernement de Viktor Orbán a été adoptée en Hongrie une taxe sur les chiens dont le pumi est exempté au motif d'être « de race hongroise », au sens de la Grande Hongrie[1],[2],[3].

Description[modifier | modifier le code]

Le pumi est un chien de berger originaire de la Hongrie. Compact, vif, intrépide et endurant, il est immédiatement reconnaissable à son pelage bouclé (noir, gris, fauve ou blanc[4]), à ses oreilles dressées aux deux tiers, et à sa queue enroulée en tire-bouchon au sommet du dos. Il recèle sous un air facétieux et joueur un caractère solide et entreprenant le rendant propre à mener le bétail ovin ou bovin même dans des conditions difficiles. Son flair étant bien développé, il a également fait ses preuves dans le combat contre les carnassiers et les rongeurs. ou encore comme chien de secours. La première mention de cette race, reconnue par la Fédération Canine Internationale (FCI) depuis 1954 [5], date du XIXème siècle. Le pumi un excellent chien de famille qui ne peut vivre dans un appartement. Intelligent et plein d'énergie, il a besoin de beaucoup de mouvement ; c’est un chien de sport parfait.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (hu) Magyar fajták után nem szednek ebadót de la chaîne privée TV2
  2. Une taxe qui a du chien !, Vincent Baumgartner, 7 décembre 2011 Hu-lala
  3. Et la Hongrie inventa la préférence nationale canine, 23 décembre 2011 Le Monde
  4. « PUMI », sur www.fci.be (consulté le 3 novembre 2020)
  5. « PUMI », sur www.fci.be (consulté le 3 novembre 2020)