Chery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chery Automobile
logo de Chery

Création
Siège social Wuhu, Anhui
Drapeau de Chine Chine
Direction Yin Tongyue (Président-Directeur Général) [1]
Actionnaires République populaire de Chine (1 )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Automobile
Filiales Qoros (50%) et Chery Jaguar Land Rover (50%)
Site web http://mobile.cheryinternational.com:8080/web/

Chery Automobiles Co. Ltd (chinois simplifié : 奇瑞汽车, chinois traditionnel : 奇瑞汽車) est une entreprise automobile indépendante chinoise créée en 1997. La construction de son site industriel, implanté à Wuhu dans la province d'Anhui, a débuté le .

Après avoir cumulé à près de 700.000 automobiles en 2010, les ventes du groupe ont reculé pour s'établir à 485.000 en 2014, en faisant le dixième constructeur chinois [2].

Histoire et dates clé[modifier | modifier le code]

En mars 1997, Chery est fondé par un groupe de cinq fonctionnaires chinois de la province de l'Anhui. L'entreprise publique commence la production de moteurs en mai 1999 et de véhicules en décembre de la même année[3]. En octobre 2001, Chery exporte son premier lot de voitures : dix voitures Windcloud, à destination de la Syrie. Cette internationalisation de la marque continue avec la signature du premier contrat de licence de fabrication en CKD de véhicules Chery par SKT Group en Iran en février 2003. Chery signe ensuite des contrats de licence avec CIG Groupe en Égypte, ALADO en Malaisie (fin 2004). En 2005, Chery fonde sa première filiale à l'étranger, en Russie. En 2006, Chery voit ses premiers véhicules assemblés à l'étranger, en Russie d'abord (avril), puis en Indonésie (août). Les résultats de cette orientation stratégique porte leurs fruits, et en 2007, les ventes à l'exportation dépassent 100 000 véhicules en cumulé. En 2011, Chery est le premier producteur chinois à atteindre la barre des 500 000 véhicules exportés depuis le début de ses opérations, ce qui confirme son tropisme à l'international.

Parallèlement à cette internationalisation, Chery se renforce sur le marché chinois. En août 2007, Chery fête la sortie de son 1 000 000e véhicule. Chery définit alors une nouvelle stratégie d'alliance avec des groupes étrangers. En novembre 2006, le groupe signe avec Fiat Auto S.p.A. un accord de fabrication de 100 000 moteurs par an, pour les fabrications Fiat en Asie. En août 2007 - Chery et Fiat Auto signent un accord de coopération débouchant sur la création d'une coentreprise Fiat Chery pour la fabrication de 175 000 voitures Fiat et Alfa Romeo par an.

En mars 2007, les ventes de Chery Automobile, 44 568 véhicules, ont été une petite révolution dans le monde automobile chinois. En effet, c'était la première fois depuis l'ouverture du pays à la concurrence que la marque la plus vendue sur un mois était une marque chinoise[4]. Chery a aussi exporté 10 019 voitures en mars et près de 30 000 depuis le début 2007, ce qui est une des premières concrétisations de la « menace chinoise » redoutée par les géants de l'automobile mondiale[5]

Cependant, cette position en tête des ventes ne se confirme pas. Rattrapé par ses concurrents et par une politique trop ambitieuse d'extension de ses capacités de production, Chery doit faire face à des pertes récurrentes depuis 2009[6]. Par conséquent, en 2013, après quatre années de pertes qui totalisent plus de trois milliards de dollars[7], Chery décide de réaliser un plan social et de licencier des centaines d'employés, pour repartir sur des bases plus saines. Chery lance en parallèle une augmentation de capital, sursouscrite, ce qui témoigne d'une certaine confiance dans l'entreprise, même en difficulté. En 2010, Chery produit son 2 000 000e véhicule. En 2012, Chery vend 563300 véhicules[8].

Chery essaye de se positionner sur le marché des véhicules électriques en 2009, en lançant à quelques mois d'intervalles sa première voiture hybride, la Chery A5BSG et sa première voiture électrique, la Chery S18.

Chery présentera au Salon de Francfort 2017 son nouveau SUV qui marquera sa venue en Europe et à l'international[9].

Modèles[modifier | modifier le code]

Modèles actuels[modifier | modifier le code]

  • eQ1 : citadine électrique 3 portes.
  • eQ : citadine électrique 5 portes, basée sur la QQ II.
  • Arrizo 5 : berline 4 portes lancée en 2016. Existe en version électrique.
  • Arrizo 7 : berline 4 portes lancée en 2014. Existe en version hybride rechargeable.
  • Tiggo 3X. SUV d'entrée de gamme. Existe en version électrique.
  • Tiggo 3 : SUV compact.
  • Tiggo 5X : SUV compact.
  • Tiggo 5 : SUV.
  • Tiggo 7 : SUV.
  • Tiggo 8 : SUV 7 places.


Anciens modèles[modifier | modifier le code]

Chery A5
  • QQ3 : citadine aux lignes arrondies, une copie chinoise de la Chevrolet Matiz. C'est le véhicule le plus vendu de la marque, de loin.
  • QQ II : modèle destiné à remplacer la QQ3. Lancé en 2014. Il n'est produit plus qu'en version électrique (voir Chery eQ).
  • QQme : citadine 3 portes au profil de coupé.
  • QQ6 : citadine 4 portes.
  • Cowin 1 : version restylée de la QQ6, variante trois volumes de la QQ3.
  • A1
  • Fulwin/Windcloud (Fenyung ou SQR7162) : version chinoise sous licence de la première Seat Toledo, elle a été le premier modèle produit par la marque. Elle fut vendue avec un moteur 1.6 l essence 115 ch.
  • Cowin/Flagcloud (Qiyun) : version améliorée de la Fulwin.
  • Cowin 2 : version restylée de la Cowin, moteur 1,6 l, 5 portes.
  • Fulwin 2 : disponible en 5 portes, ou en trois volumes 4 portes.
  • E3 : berline 4 portes.
  • Arrizo 3 : berline 4 portes, version améliorée de l'E3.
  • A3 : compacte, existe en 4 ou 5 portes.
  • A5 : directement dérivée de la Seat Toledo, cette berline est équipée d'un moteur 2.0 l. Sa carrosserie a été dessinée par Bertone.
  • Cowin 3 : berline traditionnelle 4 portes de style classique, version restylée de l'A5.
  • E5 : berline 4 portes, issue des A5 / Cowin 3.
  • Eastar / Oriental Son : berline 4 portes, deuxième génération en 2012.
  • Cowin 5 : issue de la première génération d'Eastar.
  • Eastar Cross : familiale mi-break mi-monospace à 5 portes.
  • Arrizo M7 : familiale mi-break mi-monospace à 5 portes.
  • Chery Karry : minivan.
  • Tiggo : SUV compact. Copie d'un Toyota Rav 4.

Autres marques[modifier | modifier le code]

En 2009, Chery a créé trois nouvelles marques afin de les positionner sur un segment du marché :

  • Riich : pour le haut de gamme (disparue en 2014)
  • Karry : qui reprend le nom de l'ancien ludospace de Chery; pour les minivans et une gamme d'utilitaires.
  • Rely : pour les modèles de loisir.

De ces trois marques, seule Karry existe encore.


En 2014, Chery lance une nouvelle marque - Cowin (凯翼 - Kǎiyì) destinée aux jeunes consommateurs. Au salon de Francfort en septembre 2017, Chery dévoile une nouvelle marque - EXCEED - destinée à être aussi vendue en Europe.

Coentreprises[modifier | modifier le code]

Chery Fiat[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Fiat Chery.

Le projet de coentreprise entre Chery et Fiat prévu en 2007 a finalement été abandonné.

Chery Jaguar Land Rover[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Chery Jaguar Land Rover.

La coentreprise liant le constructeur avec le groupe britannique Jaguar Land Rover a été créée en 2012 avec la construction d'une usine à Changshu dans la province du Jiangsu. Les premiers modèles à être produits en Chine sont les Range Rover Evoque et Discovery Sport. Suivent ensuite des versions allongées des Jaguar XE et XF.

Export[modifier | modifier le code]

Marque Qoros[modifier | modifier le code]

En 2013, Chery a lancé une nouvelle marque visant le moyen - haut de gamme et baptisée Qoros. Ses fortes ambitions se sont cependant heurtées à des ventes très limitées, à hauteur de 7.000 véhicules en 2014, première année complète d'opération [10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]