Jaguar XF

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Jaguar XF est une berline routière développée par le constructeur automobile britannique Jaguar. Elle a remplacé la Jaguar S-Type au printemps 2008, au moment même que le rachat de la marque par l'entreprise indienne Tata Motors. Elle a cependant été développée par Ford.

Première génération (2008-2015)[modifier | modifier le code]

Jaguar XF (X250)
Jaguar XF
Une Jaguar XF Phase 1 de 2009

Marque Drapeau : Royaume-Uni Jaguar
Années de production 2008 - 2015
Phase I : 2008 - 2012
Phase II : 2012 - 2015
Production env. 150 000 exemplaire(s)
Classe Routière
Usine(s) d’assemblage Coventry
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence :
V6 3.0
V6 4.2
V8 4.2 R compresseur
V8 5.0
V8 5.0 R compresseur
Diesel :
2.2 D turbo
V6 2.7 D bi-turbo
V6 3.0 D
Puissance maximale 188 à 550 ch
Couple maximal 290 à 680 Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses Automatique à 6 ou 8 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1 640 à 1 842 kg
Vitesse maximale 232 à 300 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 4,4 à 8,5 s
Consommation mixte 5,4 à 12,6 L/100 km
Émission de CO2 149 à 299 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline 4 portes, 5 places
Break 5 portes, 5 places (à partir de 2012)
Suspensions pilotée
Dimensions
Longueur 4 961 mm
Largeur 1 929 mm
Hauteur 1 460 mm
Chronologie des modèles

Officiellement présentée au salon de Francfort en , elle marque la plus importante évolution stylistique de la marque[réf. nécessaire].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Concept C-XF[modifier | modifier le code]

Le concept-car Jaguar C-XF

La Jaguar C-XF est un concept-car traduisant la nouvelle direction du design des prochaines voitures Jaguar, en particulier de la prochaine XF. Les Jaguar du début des années 2000 adoptaient un style rétro des années 1960. La marque semble vouloir rompre avec son passé par un nouveau style.

Les premières informations sur ce concept ont été dévoilées le par la marque. Bien que la C-XF ait quatre portes, sa forme est beaucoup plus proche d'un coupé que d'une berline de luxe. L'enjeu consistait à concurrencer les grandes marques allemandes de luxe comme Mercedes ou BMW. Ses précédents échecs ont conduit Jaguar à produire seulement 100 000 exemplaires de la future XF (au lieu de 200 000), faisant ainsi de Jaguar un fabricant à faible volume de voitures sportives de haut de gamme.

Design[modifier | modifier le code]

Elle marque une révolution dans le design chez Jaguar. Mais elle garde certains gènes telle que la calandre trapézoïdale maillée.

Feux[modifier | modifier le code]

Le style des projecteurs avant est souvent critiqué comme manquant d'agressivité. Ils manquent également de modernisme malgré l'apparition de la technologie xénon, ils ne sont pas fumés, les répétiteurs sont orange « à l'ancienne » et ils ne bénéficient pas de LED qui sont utilisés pour les feux arrière. La raison de cet échec stylistique est d'abord la législation américaine qui oblige à mettre des plaques réfléchissantes orange sur les extrémités et la législation française, car cette dernière oblige les constructeurs à permettre au conducteur du véhicule de pouvoir changer seul les lampes en cas de panne sur le bord de la route. À l'occasion de son restylage au printemps 2011, la Jaguar XF corrige ce défaut en adoptant des feux plus proches du concept C-XF, plus agressifs et plus modernes, étrennés quelques mois auparavant par la limousine Jaguar XJ.

Elle reprend cependant un peu le dessin des feux des récents coupés Jaguar XK, mais aussi de la Aston Martin DB7 dont Ian Callum fut le designer, avant de devenir directeur du design chez Jaguar. Les feux sont joints par un bandeau chromé signé des 6 lettres Jaguar. Ces feux sont légèrement retravaillés lors du restylage de 2011, devenant notamment plus massifs.

Profil[modifier | modifier le code]

La Jaguar XF revendique un certain niveau de gamme. Le design souligne ce positionnement par un entourage de vitres chromé, de grandes jantes en alliage (17 à 19 pouces), mais aussi par une allure se rapprochant d'un coupé avec un pare-brise très incliné, un pavillon très incliné et un lunette arrière plongeante. Cela permet aussi à la berline d'avoir un bon aérodynamisme avec un Cx de 0,29.

Habitacle[modifier | modifier le code]

Habitacle de la Jaguar XF sur une version conduite à droite

Conformément à son positionnement, la Jaguar XF utilise dans son habitacle des matériaux luxueux : cuir, bois, aluminium et plastique moussé. L'habitacle mise aussi sur les technologies, telles que l'accès et le démarrage mains-libres ou l'écran de navigation tactile. Par ailleurs, au démarrage, la molette de la boîte automatique apparaît et les aérateurs s'escamotent. Autre détail, la boîte à gants s'ouvre à partir d'une touche sensitive située sur un insert en bois.

Comportement Routier[modifier | modifier le code]

Boîte de vitesses[modifier | modifier le code]

La Jaguar XF bénéficie d'une nouvelle boîte de vitesse automatique fournie par ZF, disponible en série sur toutes les motorisations. Lorsque le mode sport est activé, elle permet aux rapports d'être poussé au maximum de leur efficacité. Enfin, elle se sélectionne à partir d'une molette, qui se rétracte à l'arrêt. A l'occasion du restylage, cette boîte a été légèrement revue et obtient désormais deux rapports supplémentaires ; toutefois la molette de sélection reste inchangée.

Châssis[modifier | modifier le code]

La version haut de gamme de la Jaguar XF, la SV8 (équipé d'un 4.2 L suralimenté), est équipée en série du système CATS (Suspension active à gestion électronique). L’amortissement automatique s'adapte au style de conduite et de l’état de la route. Le conducteur peut cependant supprimer partiellement ou totalement le DSC (système de contrôle dynamique de stabilité). Le système « CATS » évolue et devient « ADS » (Adaptative Dynamics System), et c'est la remplaçante de la SV8, la XFR (5.0L suralimenté) qui en profite. La XF bénéficie de l’aide au freinage d’urgence et du système de nettoyage automatique des disques avant la phase de freinage. Le répartiteur électronique de freinage et le correcteur de pression lors des freinages en courbe sont également présents pour plus de sécurité.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Lors d'une conférence de presse au salon de New York en , le dirigeant de la marque annonça qu'elle possédait déjà près de 60 récompenses à travers le monde parmi lesquelles de nombreux prix pour son design particulier[réf. souhaitée].

Record de vitesse de pointe[modifier | modifier le code]

Le , une Jaguar XFR préparée a établi sur le célèbre lac salé de Bonneville dans l'Utah une vitesse de pointe de 225,675 miles/h soit plus de 363 km/h. Elle est ainsi devenue la Jaguar la plus rapide de tous les temps[1].

Election de la Women’s World Car of the Year[modifier | modifier le code]

En , 8 femmes journalistes, originaires de Grande-Bretagne, des États-Unis, du Canada, d’Afrique du Sud, d'Inde, d’Australie et de Nouvelle-Zélande, ont évalué 21 voitures en fonction de certains critères (contenance du coffre, attention accordée aux enfants, design, le plaisir au volant). Le but de cette élection était d'attirer l’attention des constructeurs sur les besoins des consommatrices. Le modèle automobile préféré Jaguar XF a été élu devant les Volvo XC60 et Volkswagen Golf VI[2].

Équipement[modifier | modifier le code]

Finitions et tarifs[modifier | modifier le code]

Depuis son restylage, la XF propose 4 niveaux d'équipements, inspirée de la gamme de 2008.

Classic[modifier | modifier le code]

Une nouvelle entrée de gamme uniquement en 4 cylindres diesel propose entre autres : boîte automatique huit rapports avec sélecteur de vitesses Jaguar Sequential Shift™ et JaguarDrive Selector™, système audio Jaguar 400 W, sièges habillés de suédine à réglage électrique, habillage en cuir de la partie extérieure des sièges, phares à xénon avec feux de jour à LED et lave-phares, écran tactile 7 pouces à affichage couleur, éclairage bleu phosphorescent et éclairage intérieur ambiant (sauf portes avant), système intelligent Stop/Start, système de démarrage sans clé SmartKey SystemTM, interface pour lecteur audio portable, jantes alliage 17 pouces Libra, sièges Warm Charcoal avec haut du tableau de bord Warm Charcoal et garnissage de pavillon Dove, Morzine Jet, noyer clair satiné et finition aluminium.

Luxe[modifier | modifier le code]

Finition supérieure disponible en 4 et 6 cylindres diesel 240 ch disposant, en plus de l'équipement de la Classic : JaguarDrive Control™ avec mode hiver, régulateur de vitesse et limiteur de vitesse, système d'aide au stationnement en marche arrière avec guidage à l'écran, jantes en alliage 17" Ursa, allumage automatique et essuie-glace, éclairage par LED des feux arrière et activation des feux de détresse en cas de freinage brusque, sièges avant réglables électriquement en 6/6 directions, sièges, tableau de bord et bandeaux de porte supérieurs en cuir, climatisation automatique, éclairage tamisé bleu phosphorescent, système audio Jaguar 400 W, Bluetooth®, trois habillages au choix pour l'intérieur (Warm Charcoal avec haut du tableau de bord Warm Charcoal, Dove avec haut du tableau de bord Warm Charcoal, Barley avec haut du tableau de bord Truffle), sièges arrière rabattables 60/40, Bois de rose satiné. On note un système de navigation à écran tactile en option.

Luxe Premium[modifier | modifier le code]

Cette finition de milieu de gamme disponible en 4 cylindres et 6 cylindres diesel 240 et 275 ch et en V8 essence 5.0 385 ch bénéficie des équipements suivants : système d'aide au stationnement en marche avant et arrière avec caméra de recul, jantes en alliage 18’’ Vela sur les diesels 2.2 et V6 3.0 240 ch, ou jantes en alliage 18’’ Lyra pour les V6 3.0 diesel S 275 ch et V8 5.0 essence, rétroviseurs extérieurs chauffants rabattables électriquement et rétroviseur intérieur avec fonction jour/nuit automatique, sièges avant réglables en 10/6 directions avec mémoire, sièges, tableau de bord et bandeaux de porte supérieurs en cuir pleine fleur, boiserie en loupe de noyer, garnissage de pavillon Morzine Canvas, choix de trois habillages intérieurs. Sièges Warm Charcoal avec haut du tableau de bord Warm Charcoal, Sièges Dove avec haut du tableau de bord Warm Charcoal, Sièges Barley avec haut du tableau de bord Truffle. Loupe de noyer avec finition aluminium.

Portfolio[modifier | modifier le code]

Finition haut de gamme disponible avec le 4 cylindres diesel, le 6 cylindres 275 ch et le V8 essence 5.0 385 ch qui bénéficie de sièges avant réglables en 16/12 directions avec mémoire et fonction chauffage et rafraîchissement, de sièges en cuir pleine fleur en cinq coloris (Warm Charcoal avec haut du tableau de bord Warm Charcoal et doubles coutures contrastées Ivory, Barley avec haut du tableau de bord Truffle et doubles coutures contrastées Barley, London Tan avec haut du tableau de bord Warm Charcoal et doubles coutures contrastées London Tan, Ivory avec haut du tableau de bord Truffle et doubles coutures contrastées Ivory, Ivory avec haut du tableau de bord Oyster et doubles coutures contrastées Ivory, tableau de bord et bandeaux de porte supérieurs en cuir pleine fleur avec doubles coutures contrastées), du garnissage de pavillon en suédine Jaguar Premium, de tapis de sol avec bord contrasté, de jantes alliage 19" Caravela, d'un système audio Jaguar Premium 600 W avec lecteur CD et compatibilité WMA et MP3, de boiseries ébène avec finition aluminium. Les équipements de sécurité (régulateur de vitesse et phares adaptatifs, détecteur d'angles-morts, capteurs de pression des pneus) sont ici en option.

Tarifs[modifier | modifier le code]

Débutant à 44 900 en Classic 4 cylindres diesel 190 ch, la Jaguar XF propose des tarifs inférieurs à motorisation et équipements équivalents par rapport à ses concurrentes germaniques. Ses tarifs sont dans la lignée des Saab 9-5, Volvo S80, infiniti M, Lexus GS et Audi A5 Sportback.[réf. nécessaire]

Pack d'équipements[modifier | modifier le code]

La Jaguar XF propose une liste d'options très proche de ses concurrentes germaniques. Le black pack retire tous les chromes : entourage des vitres et baguette de coffre non chromés, grilles de calandre noires et jantes exclusives 20" Draco gris foncé avec cerclage argenté. Il peut être associé à la suspension ADS et aux jantes volcans 20 pouces (spécifiques de l'ex-SV8). Un pack sport aérodynamique (l'équivalent du Sport Design chez BMW ou du pack sport AMG chez Mercedes) qui propose entre autres pare-chocs avant unique à inserts maillés noirs, renforts latéraux et lames sculptées ainsi qu’un becquet arrière, il peut être associé avec le black pack.

À l'intérieur, sièges sport en cuir pleine fleur (18/14 directions) avec fonction de mémorisation à 2 positions pour le conducteur, sièges chauffants/ventilés rafraîchissants, boiseries en Piano Black.

Personnalisation[modifier | modifier le code]

Une des Jaguar XF de l'équipe cycliste Sky peu après le départ de la 4e étape du Tour de France 2014 au Touquet-Paris-Plage.

En plus des 4 finitions et des 4 motorisations, la XF propose un grand catalogue de personnalisation, avec 16 coloris, 11 jantes, 3 packs de personnalisation, ou encore l'adjonction d'une calandre maillée et d'ouïes d'aération chromées.

À l'intérieur, c'est le même programme avec 3 coloris de pavillon (Jet, Dove, Canvas), le revêtement cuir pleine fleur est en série avec au choix 7 coloris (Warm Charcoal, Red Zone, London Tan, Ivory, Barley, Spice, Dove) associé à un tableau de bord en cuir pleine fleur personnalisable en 3 coloris (Warm Charcoal, Truffe, Oyster). Et enfin 6 boiseries (chêne cendré, Piano Black, ébène, chêne foncé, loupe de noyer, noyer clair satiné et désormais de la fibre de carbone).

Nouvel équipement[modifier | modifier le code]

Depuis , à l'instar de la XJ, la XF propose un mode « hiver », c'est un contrôle de motricité équivalent au snow-motion de chez Citroën.

XFR[modifier | modifier le code]

2010 Jaguar XFR

Design[modifier | modifier le code]

Elle se distingue par des boucliers plus imposants, des jantes de 20 pouces spécifiques, des jupes latérales, une quadruple sortie d'échappement, un léger spoiler arrière et un capot plus sportif à prises d'air où est inscrit « supercharged ». L'intérieur conserve un certain raffinement : bois précieux spécifiques, sièges en cuir bicolore, semi-baquets réglables en 18/14 positions[Quoi ?].

Comportement[modifier | modifier le code]

La XFR est reconnue pour son comportement routier équilibré. Elle est autant capable de serpenter dans les petites départementales ou de rouler à très grande allure sur autoroute[réf. nécessaire]. Elle atteint les 100 km/h en moins de cinq secondes, la vitesse maximale est bridée électroniquement à 250 km/h. Avec ses 510 ch, soit 94 de plus que la version SV8, la XFR reste cependant plus efficiente avec 292 grammes de CO2 contre 299 pour la SV8 416 ch.

Tarifs[modifier | modifier le code]

Enfin, même à l'achat elle est « économe »[réf. nécessaire] avec 94 100 à noter que la C 63 AMG de catégorie inférieure et de « seulement » 457 chevaux à équipements équivalents est facturée au même prix. Et sa rivale directe la E 63 AMG de 525 chevaux atteint même les 124 000 .

XFR-S[modifier | modifier le code]

À l'instar du coupé Jaguar XK présenté au salon de Genève[Quand ?], la version R-S de la XF a été présentée au salon de Los Angeles en . La puissance de la voiture est portée à 550 chevaux, le comportement routier est radicalisé, de même pour le style, afin de favoriser l'aérodynamique à haute vitesse (grand spolier arrière, boucliers ajourés), une vitesse maximale bridée à 280 kilomètres à l'heure voire 300 en option. Enfin le 0 à 100 est effectué en 4,3 secondes. Sa mission est d'être à la hauteur des Mercedes-Benz E63 ou CLS63 AMG avec pack performance (557ch) ou de la nouvelle BMW M5 F10 de 560ch[3].

Motorisations[modifier | modifier le code]

Motorisations disparues du catalogue[modifier | modifier le code]

Essence :

  • V6 3.0 de 238 ch (2008 -)
  • V8 4.2 de 298 ch (2008)
  • V8 4.2 V8 suralimenté de 416 ch - 299 g/km (2008-2009)

Diesel :

  • V6 2.7 D de 207 ch - 199 g/km - (2008-)
  • V6 3.0 D de 211 ch - 179 g/km (série limitée, 2010)

Motorisations actuelles[modifier | modifier le code]

Diesel :

  • 4 cylindres en ligne 2,2 litres D de 200 ch - 135 g/km
  • V6 3.0 D de 240 ch - 179 g/km (Luxe & Premium Luxe depuis 2009)
  • V6 3.0 D S de 275 ch - 179 g/km (Luxe Premium & Portfolio depuis 2009)

Le 3.0 D 240 ch est également utilisé par les Citroën C5, Citroën C6, Peugeot 407 et Range Rover Sport.

Désormais, le moteur V6 diesel dispose de la boîte automatique à 8 rapports, ce qui permet à ses deux déclinaisons (240 et 275 ch) d'afficher 169 grammes de CO2/km.

Essence :

  • 4 cylindres en ligne 2.0 suralimenté de 240 ch - 189 g/km (Luxe & Luxe Premium depuis 2012)
  • V6 3.0 R suralimenté de 340 ch - 229 g/km (Luxe Premium & Portfolio depuis 2012)
  • V8 5.0 de 385 ch - 264 g/km (Luxe Premium & Portfolio depuis 2009)
  • V8 5.0 R suralimenté de 510 ch - 292 g/km (XFR depuis 2009)
  • V8 5.0 R suralimenté de 550 ch - 270 g/km (XFR-S depuis 2012)

Export[modifier | modifier le code]

  • Usine de Pune en Inde ou elle est assemblée (et qui dit assemblée dit CKD) depuis janvier 2013 là même ou depuis mai 2011 est assemblé le Land-Rover Freelander

Sobre[modifier | modifier le code]

Au salon de New York, le , la Jaguar XF restylée est présentée avec une nouvelle motorisation 4 cylindres diesel 2.2 développant 190 chevaux. Il s'agit tout simplement du 2.2 HDI des Peugeot 508 et Citroën C5 et du 2.2 TDCI de la Ford Mondeo. Elle est obligatoirement accouplée à une toute nouvelle boite ZF à 8 rapports provenant des Range Rover. Ce 4 cylindres permet à la XF avec 149 g de CO2/km de ne pas être malussée.

Avenir[modifier | modifier le code]

L'arrivée en 2015 de la Jaguar XE une berline familiale, plus courte que la XF, classée dans la même catégorie que la Mercedes Classe C et la Peugeot 508 permettra de faire augmenter les ventes de Jaguar[4].

Galerie[modifier | modifier le code]

Seconde génération (2015-)[modifier | modifier le code]

Jaguar XF (X260)
Image illustrative de l'article Jaguar XF
Jaguar XF II

Marque Drapeau : Royaume-Uni Jaguar
Années de production 2015 -
Classe Routière
Moteur et transmission
Énergie Essence et diesel
Moteur(s) 4 à 6 cylindres
Cylindrée 1 999 à 2 995 cm3
Puissance maximale 180 à 300 ch
Couple maximal 332 à 400 Nm
Transmission Aux roues AR / Intégrale
Boîte de vitesses 6 à 8 rapports (Automatique)
Poids et performances
Poids à vide 1 545 à 1 760 kg
Vitesse maximale 229 à 250 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 5,4 à 5,6 s
Consommation mixte 4,4 à 7,2 L/100 km
Émission de CO2 104 à 163 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Berline 4 portes
Break 5 portes (à partir de 2017)
Suspensions Doubles triangles / Barres antiroulis + Essieu multibras / Barres antiroulis
Direction À crémaillère assistée
Freins 4 disques ventilés
Dimensions
Longueur 4 950 mm
Largeur 1 990 mm
Hauteur 1 460 mm
Empattement 2 960 mm
Volume du coffre 540 dm3
Chronologie des modèles

La seconde génération de Jaguar XF est sortie dès [5].

En 2016, Jaguar a sorti une version allongée de sa berline pour la Chine nommée XF-L[6]. Il s'agit du premier modèle Jaguar produit en Chine.

En 2017 apparaît une déclinaison break de la Jaguar XF, nommée, comme sur la génération précédente, « Sportbrake »[7]. Elle est dévoilée l'été de la même année[8], puis présentée au salon de Francfort.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fastest. Jaguar. Ever. | Jaguarpedia.org », sur www.jaguarpedia.org (consulté le 17 novembre 2015)
  2. Marion Le Renard, « Election de la 'Voiture Féminine de l’Année'! », sur autoplus.fr, (consulté le 24 avril 2017).
  3. Cédric Pinatel, « Bientôt une Jaguar XFR-S plus puissante pour concurrencer la BMW M5 ? », sur leblogauto.com, (consulté le 24 avril 2017).
  4. Didier Laurent, « Jaguar XE 2015 : la petite Jaguar en photos et vidéo », sur largus.fr, (consulté le 24 avril 2017).
  5. « Jaguar XF 2015 : révolution de salon », sur Autonews, (consulté le 16 juin 2015)
  6. La Jaguar XF L à l'assaut du marché chinois, sur Auto Plus, 25 avril 2016 (consulté le 30 avril 2016)
  7. Julien Sarboraria, « Jaguar XF Sportbrake 2017 : premières photos du nouveau break XF », sur largus.fr, (consulté le 25 avril 2017).
  8. Jaguar XF Sportbrake, le break reprend du service, Le Figaro

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :