Château Malescot St. Exupéry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Exupéry (homonymie).

Château Malescot St. Exupéry
Image illustrative de l’article Château Malescot St. Exupéry
Type Châteaux viticoles
Architecte Louis Garros
Début construction 1870
Fin construction 1874
Propriétaire actuel Jean-Luc Zuger
Site web www.malescot.comVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées 45° 02′ 29″ nord, 0° 40′ 25″ ouest
Pays France
Région historique Gironde
Localité Margaux

Le château Malescot St. Exupery[1] est un domaine viticole de 45 ha dont 30 ha de vignes, situé à Margaux en Gironde. En AOC margaux, il est classé troisième grand cru dans la classification officielle des vins de Bordeaux de 1855.

Histoire du domaine[modifier | modifier le code]

Au XVIe siècle, le domaine est à la charge de la famille Escoussés, notaires à Margaux depuis 1608[2]. En 1697, la propriété est vendue à maître Simon Malescot, conseiller du roi auprès du Parlement de Bordeaux[2]. La famille Malescot restera propriétaire du domaine jusqu'à la Révolution française[3].

En 1813, François Benoît du Noguès de Castel-Gaillard rachète le château et le revend en 1825 à Louis Pierlot[3].

En 1827, Jean-Baptiste de Saint-Exupéry, arrière-grand-père de l'aviateur Antoine de Saint-Exupéry acquiert la propriété et décide d'ajouter son nom à la dénomination du château mais en 1853, sa veuve, ruinée, doit vendre sa propriété aux enchères[2].

En 1853, la propriété est revendu à Henri Fourcade qui en accroît le domaine par des échanges de parcelles[2].

En 1866, MM. de Boissac, Bernos, Couve et Deroulède reprennent le domaine à la mort de Henri Fourcade[4].

En 1868, le domaine s'étend sur 165 hectares dont 77 hectares de vigne[4].

Le château n'est encore qu'une simple chartreuse à pavillon central encadrée de deux ailes en retour, il fut démoli en 1870[4].

Le nouveau château Malescot Saint-Exupéry commença a être construit la même année, en 1870 par l'architecte Louis-Michel Garros, les travaux se termine en 1874[4].

Messieurs Fourcade et Boissac après avoir redonné son rang au château sont eux aussi contraints à la vente en 1901. En 1937, la société W.H Chaplin and C° nomme Monsieur Ritz comme administrateur[3].

En 1955, Paul Zuger et son fils Roger achètent le domaine où il ne reste que 7 hectares de vignes[2]. Il va leur falloir trente ans d'efforts pour redonner son panache au blason de Malescot et à sa devise semper ad altum (signifiant « toujours plus haut » en latin). Michel Rolland devient en 1991 l’oenologue conseil du domaine[3] et depuis 1994 Jean-Luc Zuger, fils de Roger, en assure la direction[5].

Vignoble[modifier | modifier le code]

Vins[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le nom du domaine utilise l'abréviation « St ».
  2. a b c d et e « Château Malescot Saint-Exupéry », sur La Revue du vin de France
  3. a b c et d Sylvain Torchet, « Château Malescot-Saint-Exupéry », sur ABC du Vin,
  4. a b c et d « Château Malescot-Saint-Exupéry - Inventaire Général du Patrimoine Culturel », sur dossiers-inventaire.aquitaine.fr (consulté le 5 décembre 2018)
  5. Olivier Poels, « Château Malescot Saint-Exupéry : la patte de Jean-Luc Zuger (3e cru classé) », sur La Revue du vin de France

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]