Celia Villalobos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Celia Villalobos
Celia Villalobos en 2010.
Celia Villalobos en 2010.
Fonctions
Députée aux Cortes Generales
En fonction depuis le
(27 ans, 11 mois et 19 jours)
Élection
Réélection






Circonscription Málaga
Législature IVe, Ve, VIe, VIIe, VIIIe,
IXe, Xe, XIe, XIIe
Première vice-présidente du Congrès des députés

(4 ans, 7 mois et 6 jours)
Président Jesús Posada
Patxi López
Législature Xe et XIe
Prédécesseur Teresa Cunillera
Successeur Ignacio Prendes
Quatrième secrétaire du Congrès des députés

(3 ans, 8 mois et 12 jours)
Président José Bono
Législature IXe
Prédécesseur Isaura Navarro
Successeur Santiago Cervera
Deuxième secrétaire du Congrès des députés

(3 ans, 11 mois et 24 jours)
Président Manuel Marín
Législature VIIIe
Prédécesseur José Antonio Bermúdez de Castro
Successeur José Ramón Beloki
Ministre espagnole de la Santé et de la Consommation

(2 ans, 2 mois et 13 jours)
Président du gouvernement José María Aznar
Prédécesseur José Manuel Romay
Successeur Ana Pastor
Maire de Málaga

(17 ans, 5 mois et 21 jours)
Prédécesseur Pedro Aparicio Sánchez
Successeur Francisco de la Torre Prados
Députée européenne

(1 an, 2 mois et 11 jours)
Circonscription Espagne
Législature IVe
Biographie
Nom de naissance Celia Villalobos Talero
Date de naissance (68 ans)
Lieu de naissance Benalmádena, Espagne
Nationalité Espagnole
Parti politique PP
Diplômé de Université de Valladolid
Profession Fonctionnaire
Religion Agnostique

Celia Villalobos Celia Villalobos
Maires de Malaga
Ministres espagnols de la Santé

Celia Villalobos Talero, née le à Benalmádena, dans la province de Malaga, est une personnalité politique espagnole. Elle est ministre de la Santé et de la Consommation de 2000 à 2002.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élue de justesse maire de Malaga en 1995, elle l'emporte avec la majorité absolue en 1999 mais doit abandonner ce poste le , lorsqu'elle est nommée ministre de la Santé et de la Consommation du second gouvernement de José María Aznar.

Son rôle à ce portefeuille fut assez polémique, notamment à cause d'un discours durant la crise de la maladie de la vache folle, mais c'est sous son mandat que fut réalisé le transfert total de la santé publique vers les Communautés autonomes. Elle fut cependant remplacée lors du remaniement ministériel du .

Représentante de la province de Malaga depuis 1986, elle devient deuxième secrétaire du Bureau du Congrès des députés après les élections législatives espagnoles de 2004, puis quatrième secrétaire suite aux législatives de 2008.

Positionnement[modifier | modifier le code]

Celia Villalobos est considérée comme membre du secteur modéré (social-libéral, voire social-démocrate du Parti populaire). À ce titre et par ses actions, elle s'est taillée la réputation d'une rebelle sur les thèmes sociaux, n'hésitant pas à aller à l'encontre des consignes de son parti sur ces questions :

  • En 1997, elle ne respecte pas la discipline de vote au cours du débat sur une proposition de loi sur les couples de fait ;
  • Elle s'est absentée lors du vote pour augmenter le délai d'avortement légal (que le PP comptait rejeter) ;
  • Enfin, elle fut sanctionnée économiquement pour avoir, en , voté, pour la seconde fois, en faveur de la légalisation du mariage homosexuel.

En tant que ministre, elle s'est par ailleurs battue pour les consommateurs contre les géants de l'industrie pharmaceutique. Peu soutenue au départ, elle réussissait toujours par recevoir l'appui de ses homologues, du commissaire européen, du Parlement européen et du président de la Commission.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]