Tostão

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tostão
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nom Eduardo Gonçalves de Andrade
Nationalité Drapeau du Brésil Brésil
Naissance 25 janvier 1947 (1947-01-25) (67 ans)
Lieu Belo Horizonte (Brésil)
Taille 1,72 m (5 8)
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
1961 Drapeau : États-Unis du Brésil Cruzeiro EC
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1962-1963 Drapeau : États-Unis du Brésil América FC
1964-1971 Drapeau : Brésil Cruzeiro EC
1972-1973 Drapeau : Brésil CR Vasco da Gama
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1966-1972 Drapeau : Brésil Brésil 53 (32)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Eduardo Gonçalves de Andrade, plus connu sous le nom de Tostão, est un footballeur brésilien né le 25 janvier 1947 à Belo Horizonte.

Il occupe le poste d’attaquant dans des équipes de club au Brésil et dans l’équipe nationale du Brésil avec laquelle il gagne la coupe du monde 1970 et participe à la coupe du monde 1966.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Tostão joue principalement avec Cruzeiro, club avec lequel il gagne de nombreux titres dans l'État du Minas Gerais et une coupe du Brésil.

En 1971, il est désigné « meilleur joueur sud-américain de l'année ».

En 1969, il souffre d’un décollement de la rétine, ce qui faillit le priver de la coupe du monde de 1970, et lorsqu’il est blessé à nouveau à l’œil en 1973, il décide d’arrêter sa carrière de joueur. Il devient médecin et, plus récemment, il a repris contact avec le monde du football en faisant du journalisme sportif[1],[2].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Sélectionné à 53 reprises et auteur de 32 buts entre 1966 et 1972[3], Tostão joue avec l’équipe du Brésil lors de la coupe du monde 1966, mais il a son titre de gloire en participant activement à la victoire du Brésil lors de la coupe du monde de 1970.

Son duo avec Pelé fait merveille lors de cette coupe du monde de 1970, l’équipe du Brésil est alors constellée d’étoiles, la meilleure équipe sans doute de tous les temps avec celle de 1958.

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Divers[modifier | modifier le code]

Depuis la fin de sa carrière, il écrit des chroniques dans le journal Folha de São Paulo.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Robinho career at crossroads, BBC Sport, 20 décembre 2004
  2. (en) Controversy on the road to 1,000, BBC Sport, 21 mars 2007
  3. (en) Tostão sur national-football-teams.com