Canton de Clermont-Ferrand-Centre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Clermont-Ferrand-Centre
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement(s) Clermont-Ferrand
Chef-lieu Clermont-Ferrand
Conseiller général Patricia Guilhot
2008-2015
Code canton 63 51
Histoire de la division
Création non connue
Modification(s) 1982[1]
Disparition 2015[2]
Démographie
Population 18 342 hab. (2012)
Subdivisions
Communes 1

Le canton de Clermont-Ferrand-Centre est une ancienne division administrative française située dans le département du Puy-de-Dôme en région d'Auvergne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Clermont-Ferrand dans l'arrondissement de Clermont-Ferrand. Son altitude varie de 321 à 602 m pour une altitude moyenne de 358 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton a été créé en 1982 par scission du canton de Clermont-Ferrand-Sud en quatre autres cantons, l'un d'eux étant le canton Centre, défini « à l'Ouest [par] l'avenue Vercingétorix, rue Ballainvilliers, rue Saint-Esprit, rue Saint-Genès (jusqu'à la place de la Victoire), rue des Grands-Jours, rue Philippe-Marcombes (jusqu'à la place Philippe-Marcombes), rue Thomas, rue Halle-de-Boulogne, rue Pascal, rue Barnier, rue Émile-Dallet, rue Barbusse, rue Thévenot-Thibaud, rue Champfleuri, rue Fontaine-du-Large, boulevard Charcot ; au Nord par les limites du CV 66 – CR du Haut-Chanturgue et des sections cadastrales MS-MV, MS-MR ; à l'Est, par l'axe des voies suivantes : rue Charles-Garnier, rue Champfleuri, allée de Chanturgue, allée de la Tiretaine, avenue Barbier-Daubrée, rue de Chanteranne, rue du Clos-Four, rue Entre-les-Deux-Villes, rue Simmer, rue Pélissier, rue Niel, avenue Édouard-Michelin, rue Guynemer, rue de Cournon ; au Sud, rue Anatole-France, avenue des Paulines, boulevard Gergovia[1] ».

Depuis les élections départementales de 2015, le nombre de cantons dans la ville de Clermont-Ferrand est passé de 9 à 6. Les dénominations et périmètres des cantons de la ville sont modifiés[2].

Administration[modifier | modifier le code]

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

En 2008, la conseillère générale sortante Patricia Guilhot (socialiste) remporte les élections dans ce canton, avec 64,92 % des voix, battant Jean-Pierre Brenas (UMP) avec 35,08 % des voix au second tour. Le taux de participation est de 48,16 %[3].

Conseillers généraux jusqu'en 1982[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1964 1982 Arsène Boulay SFIO puis PS Député (1963-1978)

Conseillers généraux de 1982 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1982 198. Jean-Paul Chapus UDF-CDS Avocat
198. 1994 Jacques Mary PS  
1994 2001 Michel Fanget UDF-AD Député de la première circonscription du Puy-de-Dôme (1993-1997)
Conseiller municipal de Clermont-Ferrand depuis 1989
2001 2015 Patricia Guilhot PS puis PG Vice-présidente du Conseil général du Puy-de-Dôme (2004-2011)
Conseillère municipale de Clermont-Ferrand (2001-2008)

Patricia Guilhot a rejoint le PG le 27 novembre 2008, après avoir été exclue du PS le 15 avril 2008[4].

Composition[modifier | modifier le code]

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Clermont-Ferrand 18 342[5] 63000 63113

Démographie[modifier | modifier le code]

1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
- - - - 15 394 16 364 17 025 17 805 18 342
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE[6],[7])

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Décret no 82-122 du 2 février 1982 portant modification et création de cantons dans le département du Puy-de-Dôme (JO du 4, p. 458) (consulté le 22 avril 2014).
  2. a et b Décret no 2014-210 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Puy-de-Dôme, sur Légifrance (consulté le 22 avril 2014)
  3. Résultats des élections cantonales de 2008
  4. Cf. La Montagne et La Gazette de Thiers du 27/11/2008
  5. Fraction de commune : sur l'ensemble de la ville de Clermont-Ferrand, il y a 141 569 habitants en 2012.
  6. Paul Champsaur (dir.), « Populations légales : arrondissements - cantons - communes », Recensement de la population de 1999, INSEE, (consulté le 14 janvier 2015), p. 10.
  7. Résultats du recensement de la population pour les années 2006, 2011 et 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]