Canton de Montferrand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Canton de Montferrand (homonymie).
Canton de Montferrand
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement(s) Clermont-Ferrand
Chef-lieu Clermont-Ferrand
Conseiller général Nadine Déat
2008-2015
Code canton 63 60
Histoire de la division
Création 1982[1]
Disparition 2015[2]
Démographie
Population 11 217 hab. (2012)
Subdivisions
Communes 1

Le canton de Montferrand est une ancienne division administrative française située dans le département du Puy-de-Dôme en région d'Auvergne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton comprend le quartier de Montferrand dans la ville de Clermont-Ferrand.

Histoire[modifier | modifier le code]

Montferrand était une cité distincte de Clermont au Moyen Âge et à l'époque moderne.

Le canton a été créé en 1982 par scission du canton de Clermont-Ferrand-Est en quatre autres cantons, l'un d'eux étant celui de Montferrand, défini par « la portion de territoire de la ville de Clermont-Ferrand délimitée à l'Est par la ligne de chemin de fer Paris – Clermont-Ferrand ; au Sud, par l'axe des voies suivantes : rue des Gravanches, rue Émile-Combe, rue Saint-Robert (jusqu'à la place de la Fontaine), rue Debay-Facy, rue du Clos-Four ; à l'Est, par la rue de Chanteranne, avenue Barbée-d'Aubrée [Barbier-Daubrée], allée de la Tiretaine, allée de Chanturgue, rue Charles-Garnier, par les limites des sections cadastrales MR-MS, MV-MT, MV-MW ; au Nord, par la limite des sections cadastrales MV-MY (chemin rural), par la limite de la section cadastrale MR-MO, par le ravin de Chanturgue, par l'axe des voies suivantes : rue du Docteur-Bousquet, rue d'Apollon, rue de la Fonctimagne, rue des Planchettes, allée Cité-Grand-Saigne, boulevard Quinet, rue de la Charme, chemin départemental 210 (jusqu'à son intersection avec la voie ferrée Clermont-Ferrand – Paris)[1] ».

Depuis les élections départementales de 2015, le nombre de cantons dans la ville de Clermont-Ferrand a été réduit de 9 à 6. Les dénominations et périmètres des cantons de la ville sont modifiés[2].

Administration[modifier | modifier le code]

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

En 2008, la candidate sortante Nadine Déat (socialiste) a été réélue avec 71,93 % des voix ; elle bat Jean-Pierre Brun (UMP). Le taux de participation est faible puisque moins d'un électeur sur deux a pu voter (47,82 %)[3].

Conseillers généraux[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1982 2001 Odile Saugues PS Députée depuis 1997
Conseillère municipale de Clermont-Ferrand depuis 1983
Maire-adjointe depuis 1995
2001 2015 Nadine Déat PS  

Composition[modifier | modifier le code]

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Clermont-Ferrand 11 217 (1) 63100 63113

(1) fraction de commune.

Démographie[modifier | modifier le code]

1990 1999 2006 2011 2012
11 659 11 086 11 234 11 045 11 217
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
Population municipale à partir de 2006
(Sources : INSEE[4],[5])

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Décret no 82-122 du 2 février 1982 portant modification et création de cantons dans le département du Puy-de-Dôme (JO du 4, p. 459) (consulté le 22 avril 2014).
  2. a et b Décret no 2014-210 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Puy-de-Dôme, sur Légifrance (consulté le 22 avril 2014)
  3. Résultats des élections cantonales de 2008
  4. Paul Champsaur (dir.), « Populations légales : arrondissements - cantons - communes », Recensement de la population de 1999, INSEE, (consulté le 14 janvier 2015), p. 10.
  5. Recensements de la population pour les années 2006, 2011 et 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]