Canton de Pontgibaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Pontgibaud
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement(s) Riom
Chef-lieu Pontgibaud
Conseiller général Lionel Muller
2008-2015
Code canton 63 31
Disparition mars 2015
Démographie
Population 6 751 hab. (2012)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Superficie 254,77 km2
Subdivisions
Communes 10

Le canton de Pontgibaud est une ancienne division administrative française située dans le département du Puy-de-Dôme et la région Auvergne.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Pontgibaud dans l'arrondissement de Riom. Son altitude varie de 522 m à (la Charteuse-Port-Sainte-Marie, Chapdes-Beaufort) à 1 202 m (Saint-Ours) pour une altitude moyenne de 749 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • De 1833 à 1848, les cantons de Pontaumur et de Pontgibaud avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[1].
  • Les redécoupages des arrondissements intervenus en 1926 et 1942 n'ont pas affecté le canton de Pontgibaud.
  • Aux élections cantonales de mars 2008, il s'agit du seul canton du département du Puy-de-Dôme qui a basculé de gauche à droite : Lionel Muller (UMP) a battu le conseiller général PS sortant, Daniel Courtadon. Lionel Muller l'emporte également face à lui aux municipales de Chapdes-Beaufort.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1845 Mathieu
de Combarel de Leyval
Bonapartiste Député (1839-1851)
1845 1848 Charles Jacques
Martinat de Chaumont
(1800-1866)
  Propriétaire du château de Landogne
1848 1861 Alphonse Pallu
(1808-1880)
  Industriel, gérant des mines, maire de Pontgibaud
1861 1871 Gustave Rouher
(1835-1920)
  Avocat
Maître des requêtes au Conseil d'État
Chef de cabinet du Ministre d'État
1871 1883 François II de Reynaud
Comte
de Montlosier
(1836-1885)[3]
Droite
puis
Républicain
rallié
Avocat
Maire de Saint-Ours
1883 1905
(décès)[4]
Guillaume Boutarel Républicain
rallié
Maire de Pontgibaud
1905[5] 1915 M. Peyrot Rad. Propriétaire à Chapdes-Beaufort
1915 1919 siège vacant    
1919 1940 Louis Andraud Rad. Médecin à Bromont-Lamothe puis à Pontgibaud
1945 1951 François Bourdeix Union résistante
SFIO
Négociant
Maire de Pontgibaud
1951 1958 M. Bussière PPUS  
1958 1970 M. Marty Centriste Maire de Pontgibaud
1970 1976 Comte Henry de Bégon
de Larouzière-Montlosier[6]
RI Propriétaire à Saint-Ours
1976 1994 Charles Lécuyer PS Maire de Bromont-Lamothe
1994 2001 Jacques Martin PS Maire de Pulvérières
2001 2008 Daniel Courtadon PS Conseiller municipal de Chapdes-Beaufort
2008 2015 Lionel Muller UMP Maire de Chapdes-Beaufort

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Pontgibaud groupait 10 communes et comptait 6 751 habitants en 2012 (population municipale).

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Pontgibaud
(chef-lieu)
63285 CC Chavanon Combrailles et Volcans 722 (2014)
Bromont-Lamothe 63055 CC Chavanon Combrailles et Volcans 1 001 (2014)
Chapdes-Beaufort 63085 CC Chavanon Combrailles et Volcans 1 036 (2014)
Cisternes-la-Forêt 63110 CC Chavanon Combrailles et Volcans 477 (2014)
La Goutelle 63170 CC Chavanon Combrailles et Volcans 626 (2014)
Montfermy 63238 CC Chavanon Combrailles et Volcans 226 (2014)
Pulvérières 63290 CA Riom Limagne et Volcans 400 (2014)
Saint-Jacques-d'Ambur 63363 CC Chavanon Combrailles et Volcans 271 (2014)
Saint-Ours 63381 CA Riom Limagne et Volcans 1 666 (2014)
Saint-Pierre-le-Chastel 63385 CC Chavanon Combrailles et Volcans 421 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
6 2586 0875 8175 7636 0015 9966 3886 6766 751
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[7] puis population municipale à partir de 2006[8])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]