Canton de Menat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un canton français image illustrant le Puy-de-Dôme
Cet article est une ébauche concernant un canton français et le Puy-de-Dôme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Canton de Menat
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement(s) Riom
Chef-lieu Menat
Conseiller général Bernard Lescure
2008-2015
Code canton 63 25
Histoire de la division
Création 5 avril 1790[1]
Disparition mars 2015[2]
Démographie
Population 3 867 hab. (2012)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Superficie 193,53 km2
Subdivisions
Communes 12

Le canton de Menat est une ancienne division administrative française située dans le département du Puy-de-Dôme et la région Auvergne. Il a été supprimé à la suite du redécoupage des cantons du département en 2015.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Menat dans l'arrondissement de Riom. Son altitude varie de 306 m (Saint-Quintin-sur-Sioule) à 748 m (Blot-l'Église) pour une altitude moyenne de 549 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Menat a été créé le 5 avril 1790 par les officiers municipaux de Menat qui ont fait adhérer les onze communes voisines à leur projet[1].

Les redécoupages des arrondissements intervenus en 1926 et 1942 n'ont pas affecté le canton de Menat, qui a gardé ses limites d'origine.

Le canton est souvent considéré comme étant celui de la rivière de la Sioule qui le traverse. Le romancier Henri Pourrat l'appelait le « canton de fraîcheur[3] ».

Le canton a été supprimé en 2015 à la suite du redécoupage des cantons du Puy-de-Dôme, appliqué le 25 février 2014 par décret[2] :

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1848 1870
(décès)
Gilbert Mauzat-Laroche   Notaire - Maire de Menat
1870 1876
(décès)
Charles Mauzat-Laroche   Notaire - Maire de Menat
1876 1889 Charles Mauzat-Laroche   Notaire - Maire de Menat
1889 1930
(décès)
Henri Lecoq Républicain Premier maire de Neuf-Église de 1883 à 1930
neveu du botaniste Henri Lecoq
1930 1940 Alexis Guyot Rad. Entrepreneur
Maire de Blot-l'Église
1945 1951 Georges Raphanel SFIO Négociant à Menat
1951 1958 M. Bournilhas RGR  
1958 1970 M. Raphanel SFIO Maire de Menat
1970 1988 Armand Mansat PCF Maire de Neuf-Église (1959-1995)
1988 2008 Guy Brunet PCF Maire de Menat (1977-2008)
2008 2015 Bernard Lescure PCF Maire de Marcillat depuis 1995

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Menat groupe douze communes et compte 3 867 habitants (recensement de 2012, population municipale).

Le canton coïncide avec une autre entité administrative : la communauté de communes du Pays de Menat.

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Menat
(chef-lieu)
63223 CC du Pays de Menat 568 (2014)
Blot-l'Église 63043 CC du Pays de Menat 378 (2014)
Lisseuil 63197 CC du Pays de Menat 101 (2014)
Marcillat 63208 CC du Pays de Menat 281 (2014)
Neuf-Église 63251 CC du Pays de Menat 301 (2014)
Pouzol 63286 CC du Pays de Menat 281 (2014)
Saint-Gal-sur-Sioule 63344 CC du Pays de Menat 134 (2014)
Saint-Pardoux 63382 CC du Pays de Menat 429 (2014)
Saint-Quintin-sur-Sioule 63390 CC du Pays de Menat 369 (2014)
Saint-Rémy-de-Blot 63391 CC du Pays de Menat 232 (2014)
Servant 63419 CC du Pays de Menat 532 (2014)
Teilhet 63428 CC du Pays de Menat 301 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
5 630 5 024 4 410 4 042 3 621 3 521 3 721 3 867 3 867
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[4] puis population municipale à partir de 2006[5])
Histogramme de l'évolution démographique


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b André-Georges Manry (dir.), Histoire des communes du Puy-de-Dôme : Arrondissement de Riom, Horvath, , p. 253 (réédition).
  2. a et b Décret no 2014-210 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Puy-de-Dôme, sur Légifrance (consulté le 1er mai 2014)
  3. Ibid., p. 249.
  4. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  5. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]