Canton de Pionsat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Pionsat
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement(s) Riom
Chef-lieu Pionsat
Conseiller général Laurent Dumas
2011-2015
Code canton 63 28
Disparition mars 2015
Démographie
Population 2 577 hab. (2012)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Superficie 165,24 km2
Subdivisions
Communes 10

Le canton de Pionsat est une ancienne division administrative française située dans le département du Puy-de-Dôme en région Auvergne. Il a été supprimé en 2015 à la suite du redécoupage des cantons du département.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Pionsat dans l'arrondissement de Riom. Son altitude varie de 359 m (Château-sur-Cher) à 803 m (La Cellette) pour une altitude moyenne de 580 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • De 1833 à 1848, les cantons de Montaigut et de Pionsat avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[1].
  • Les redécoupages des arrondissements intervenus en 1926 et 1942 n'ont pas affecté le canton de Pionsat.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1839 Antoine Thévenin
(1757-1842)
Bonapartiste Propriétaire du château de Montcloux à Montaigut-en-Combraille
Conseiller à la Cour impériale de Riom
Député (1791-1792, 1795-1814)
1839 1848
(décès)
Gilbert Mangerel
(1795-1848)
Républicain Notaire, maire de Pionsat
1848 1852
(décès)
Aimé Mangerel
(1823-1852)
Républicain Notaire à Pionsat
1852 1880 Achille Mangerel
(1828-1894)
(fils de Gilbert M.)[3]
Républicain Propriétaire, maire de Pionsat
1880 1893 Gilbert Desmonteix Républicain Notaire
1898 1910 Maxime Mangerel
(fils d'Achille Mangerel)
Républicain Agriculteur - Maire de Pionsat
1910 1940 André-Jean Maymat Rad. Notaire honoraire à Clermont-Ferrand
1945 1969
(décès)
Camille Vacant SFIO puis PS Instituteur
Maire de Saint-Maurice-près-Pionsat
1969 1973 Jean Vacant
(fils du précédent)
SFIO Chirurgien
Maire de Saint-Maurice-près-Pionsat
1973 1992 Jacques Paquet DVD puis UDF Ancien Chef de cabinet du Ministre de la Santé Publique
Maire de Pionsat
1992 1997
(décès)
Edmond Vacant
(fils de C.Vacant)
PS Instituteur
Député (1973-1986 et 1988-1993)
Maire de Mozac (1965-1995)
Ancien conseiller général du Canton de Riom-Ouest
1997 2001 Pierre Maymat DVD Maire de Pionsat
2001 2011 Michel Barrette PS puis DVG Maire de Saint-Maigner jusqu'en 2008
2011 2015 Laurent Dumas PS Maire de Saint-Maigner depuis 2008

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Pionsat groupait 10 communes et comptait 2 577 habitants en 2012 (population municipale).

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Pionsat
(chef-lieu)
63281 CC du Pays de Pionsat 1 108 (2014)
Bussières 63060 CC du Pays de Pionsat 100 (2014)
La Cellette 63067 CC du Pays de Pionsat 172 (2014)
Château-sur-Cher 63101 CC du Pays de Pionsat 78 (2014)
Le Quartier 63293 CC du Pays de Pionsat 209 (2014)
Roche-d'Agoux 63304 CC du Pays de Pionsat 102 (2014)
Saint-Hilaire 63360 CC du Pays de Pionsat 172 (2014)
Saint-Maigner 63373 CC du Pays de Pionsat 197 (2014)
Saint-Maurice-près-Pionsat 63377 CC du Pays de Pionsat 365 (2014)
Vergheas 63447 CC du Pays de Pionsat 70 (2014)

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
4 294 3 921 3 558 3 241 2 788 2 517 2 541 2 581 2 577
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[4] puis population municipale à partir de 2006[5])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Maxime Mangerel, Le canton de Pionsat pendant la période révolutionnaire, Clermont-Ferrand, Gaston Delaunay, 1904, 265 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]