Canton d'Angers-Nord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton d'Angers-Nord
Situation du canton d'Angers-Nord dans le département de Maine-et-Loire.
Situation du canton d'Angers-Nord dans le département de Maine-et-Loire.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Maine-et-Loire
Arrondissement(s) Angers
Chef-lieu Angers
Conseiller général Jean-Luc Rotureau
2008-2015
Code canton 49 39
Histoire de la division
Création 1964[1]
23 janvier 1985[2]
Disparition 23 juillet 1973[3]
22 mars 2015[4]
Démographie
Population 27 204 hab. (2012)
Densité 322 hab./km2
Géographie
Superficie 84,5 km2
Subdivisions
Communes 7

Le canton d'Angers-Nord est un ancien canton français situé dans le département de Maine-et-Loire et la région Pays de la Loire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton d'Angers-Nord est créé en 1964 par scission du canton d'Angers-Nord-Ouest[1].

Il est supprimé par décret du 23 juillet 1973 redécoupant les quatre cantons angevins en sept cantons[3].

Le canton d'Angers-Nord est recréé par le décret du 23 janvier 1985 réorganisant les cantons d'Angers. Son territoire correspond à celui de l'ancien canton d'Angers-VII[2].

Dans le cadre de la réforme territoriale, un nouveau découpage territorial pour le département de Maine-et-Loire est défini par le décret du 26 février 2014. Le canton d'Angers-Nord disparaît à nouveau[4].

Composition[modifier | modifier le code]

De 1964 à 1973[modifier | modifier le code]

De 1985 à 2015[modifier | modifier le code]

Le canton d'Angers-Nord se compose d’une fraction de la commune d'Angers et de six autres communes[5]. Il compte 27 204 habitants (population municipale) au 1er janvier 2012.

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Angers
(chef-lieu)
49007 CU Angers Loire Métropole Fraction : 9 999 (2014)
Commune : 151 056 (2014)
Cantenay-Épinard 49055 CU Angers Loire Métropole 2 036 (2014)
La Meignanne 49196 CA Angers Loire Métropole 2 235 (2013)
La Membrolle-sur-Longuenée 49200 CA Angers Loire Métropole 2 027 (2013)
Montreuil-Juigné 49214 CU Angers Loire Métropole 7 399 (2014)
Le Plessis-Macé 49242 CA Angers Loire Métropole 1 230 (2013)
Saint-Lambert-la-Potherie 49294 CU Angers Loire Métropole 2 507 (2014)

L'agglomération angevine se composait en 2014 de huit cantons : Angers-Centre, Angers-Est, Angers-Nord, Angers-Nord-Est, Angers-Nord-Ouest, Angers-Ouest, Angers-Sud et Angers-Trélazé.

L'ensemble de ces cantons comprenait les communes d'Andard, Angers, Avrillé, Beaucouzé, Bouchemaine, Brain-sur-l'Authion, Cantenay-Épinard, Écouflant, La Meignanne, La Membrolle-sur-Longuenée, Montreuil-Juigné, Pellouailles-les-Vignes, Le Plessis-Grammoire, Le Plessis-Macé, Saint-Barthélemy-d'Anjou, Saint-Lambert-la-Potherie, Saint-Sylvain-d'Anjou, Sarrigné, Trélazé, Villevêque.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situé dans le centre du département, ce canton est organisé autour d'Angers dans l'arrondissement d'Angers. Sa superficie[6],[7] est de moins de 127 km2, et son altitude varie de 12 mètres (Cantenay-Épinard[6]) à 102 mètres (La Membrolle-sur-Longuenée[6]).

Surfaces et altitudes des communes du canton[6]
Nom de la commune Surface (ha) Alt. mini (m) Alt. maxi (m)
Angers[7] 4 270 12 64
Cantenay-Épinard 1 610 12 49
La Meignanne 2 339 22 99
La Membrolle-sur-Longuenée 944 12 102
Montreuil-Juigné 1 381 12 72
Le Plessis-Macé 799 21 96
Saint-Lambert-la-Potherie 1 381 39 76

Représentation[modifier | modifier le code]

Le canton d'Angers-Nord est la circonscription électorale servant à l'élection des conseillers généraux, membres du conseil général de Maine-et-Loire. Il est rattaché à la septième circonscription de Maine-et-Loire.

De 1964 à 1973[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1964 1973 Jean Sauvage MRP puis CD Sénateur (1965-1983)

De 1985 à 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1985 1994 Jean Sauvage UDF-CDS Ancien Sénateur (1965-1983)
Président du conseil général (1982-1994)
1994 2001 Robert Robin PS Adjoint au maire d'Angers
2001 2015 Jean-Luc Rotureau PS Adjoint au maire d'Angers

Résultats électoraux détaillés[modifier | modifier le code]

  • Élections cantonales de 2001 : Jean-Luc Rotureau (PS) est élu au 2e tour avec 52,69 % des suffrages exprimés, devant Laurent Gerault (UDF) (47,31 %). Le taux de participation est de 50,41 % (7 706 votants sur 15 288 inscrits)[8].
  • Élections cantonales de 2008 : Jean-Luc Rotureau (PS) est élu au 2e tour avec 58,37 % des suffrages exprimés, devant Michel Plassais (Divers droite) (41,63 %). Le taux de participation est de 55,59 % (9 589 votants sur 17 249 inscrits)[9].

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1990 1999 2006 2011 2012
22 233 24 372 25 983 26 853 27 204
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[10] puis population municipale à partir de 2006[11])
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b EHESS, Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, Notice communale d'Angers, consultée le 19 mars 2012
  2. a et b Décret no 82-61 du 23 janvier 1985 portant modification de cantons dans le département de Maine-et-Loire (Angers-VII, Angers-VIII).
  3. a et b Décret no 73-727 du 23 juillet 1973 portant création de cantons dans le département de Maine-et-Loire.
  4. a et b Décret no 2014-259 du 26 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de Maine-et-Loire.
  5. Liste des communes du canton d'Angers-Nord sur le site de l'Insee, consulté le 19 janvier 2015.
  6. a, b, c et d IGN, Répertoire Géographique des Communes (RCG 2010), consulté le 2 février 2011
  7. a et b Le chiffre indiquant la superficie d'Angers est prise dans sa globalité alors que le canton n'en compte qu'une partie.
  8. Résultats de l’élection cantonale 2001 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 12 mai 2013.
  9. Résultats de l’élection cantonale 2008 sur le site du ministère de l’Intérieur. Consulté le 12 mai 2013.
  10. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  11. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012