CDe millénaire av. J.-C.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

DCe millénaire av. J.-C. | DLe millénaire av. J.-C. | De millénaire av. J.-C. | CDLe millénaire av. J.-C. |
CDe millénaire av. J.-C.
| CCCLe millénaire av. J.-C. | CCCe millénaire av. J.-C. | CCLe millénaire av. J.-C. | CCe millénaire av. J.-C.

Voir aussi : Liste des millénaires, Chiffres romains


Au sens strict, le CDe millénaire av. J.-C. commença en 400 000 av. J.-C.

Toutefois, les dates n'étant pas précises à cette échelle, cet article couvre une période de cinquante millénaires :
du CDe (400e) au CCCLIe (351e) millénaire inclus, soit jusqu’en 350 001 av. J.-C. compris.

Évènements[modifier | modifier le code]

400 000 av. J.-C.[modifier | modifier le code]

Lance de Schöningen sur le site de sa découverte.
  • Lances de jet en bois découvertes en 1997 à Schöningen, en Allemagne, datant d'environ 400 000 ans, associées à des outils de pierre et à des ossements de chevaux portant des marques de découpe[3].
  • Fragments d'un crâne fossile de prénéandertalien attribués à une jeune femme, découverts en 1935 à Swanscombe, dans le Kent, en Angleterre.
  • Aroeira 3, fragments d'un crâne fossile de prénéandertalien découvert en 2014 dans la grotte d'Aroeira à Torres Novas au Portugal.
  • Trace d’occupation humaine, un biface acheuléen en silex, retrouvé à Angers[4].
Crâne de l’homme de Ndutu.
  • Crâne d’Homo rhodesiensis de Salé, daté d'environ 400 000 ans découvert au Maroc en 1971. Il s’agit vraisemblablement d’une jeune femme atteinte d’un torticolis congénital qui l’aurait sérieusement handicapée et qui n’aurait du sa survie qu’à la solidarité au sein du groupe[3].
  • Crâne d’Homo rhodesiensis, trouvé en 1973 sur les rives du lac saisonnier salé Ndutu, en Tanzanie, et daté d’environ 400 000 ans, intermédiaire entre Homo erectus et Homo sapiens[3].
  • Homme de Kabwe (Broken Hill), Homo rhodesiensis découvert en Zambie en 1921, daté d'environ 400 000 ans.
  • Premières traces de l’activité humaine en Inde au Pléistocène moyen (400 000, 100 000). Les deux centres principaux se situent dans la vallée subhimalayenne de Sohan (Pendjab) et dans celle de la Narmada. D’autres types d'industries ont été découverts en Inde du Sud, dans les vallées de la Godaveri et de la Krishna. Les pièces les plus anciennes de l’industrie lithique sont des bifaces relativement grossiers.

380 000 av. J.-C.[modifier | modifier le code]

Reconstitution de la cabane de Terra Amata.
  • Le site de Terra Amata à Nice, daté d'environ 380 000 ans avant le présent, a livré des outils lithiques de type acheuléen, ainsi que l'un des plus anciens foyers incontestables d'Europe, attestant de la domestication du feu. Les hommes auraient construit des huttes temporaires de forme ovale sur la plage[5].

370 000 av. J.-C.[modifier | modifier le code]

353 000 av. J.-C.[modifier | modifier le code]

  • Homme de Ceprano, crâne découvert en 1994 près de Ceprano dans le Latium. D’abord considéré comme plus vieux fossile européen connu, il est daté en 2011 d'environ 353 000 ans.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Henri Procaccia, Genèse du Big Bang à l'Art pariétal, Connaissances et Savoirs, (ISBN 9782753902602, présentation en ligne)
  2. Bruno Jacomy, Une histoire des techniques, Le Seuil (ISBN 9782021239454, présentation en ligne)
  3. a, b et c Jean-Jacques Hublin, Bernard Seytre, Quand d'autres hommes peuplaient la terre : Nouveaux regards sur nos origines, Flammarion (ISBN 9782081260436, présentation en ligne)
  4. Archives municipales de la ville d'Angers et d'Angers Loire Métropole, « Des origines à 1100 »
  5. Florence Braunstein, Jean-François Pépin, 1 kilo de culture générale, Presses Universitaires de France, (ISBN 9782130632627, présentation en ligne)
  6. Clive Gamble, Martin Porr, The Hominid Individual in Context : Archaeological Investigations of Lower and Middle Palaeolithic Landscapes, Locales and Artefacts, Psychology Press, (ISBN 9780415284332, présentation en ligne)