300e à 201e millénaires avant le présent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

700e à 501e millénaires AP | 500e à 401e millénaires AP | 400e à 301e millénaires AP |
300e à 201e millénaires avant le présent
| 200e à 101e millénaires AP | 100e à 71e millénaires AP | 70e à 51e millénaires AP

Liste de chronologies par périodes


Cet article traite de l’histoire évolutive de la lignée humaine entre 300 000 et 200 000 ans avant le présent (AP). Cette période voit l'émergence de l'espèce Homo sapiens en Afrique, tandis que l'Homme de Néandertal s'affirme en Europe et l'Homme de Denisova en Asie orientale. L'industrie lithique la mieux connue de cette époque est le Moustérien.

Évènements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

Asie[modifier | modifier le code]

  • 300 000 ans AP : l'Homme de Hualongdong, ensemble de 16 fossiles humains, incluant plusieurs fragments formant un crâne assez complet (noté HLD 6), découverts de 2006 à 2017 dans la province de l'Anhui, en Chine, est daté en 2019 de 300 000 ans. Son attribution reste discutée[7].
  • 295 000 ans AP : Homme de Dali, crâne humain fossile découvert en 1978 dans le Shaanxi en Chine, qui serait un représentant des Dénisoviens.
  • 260 000 ans AP : Homme de Jinniushan, squelette fossile découvert en 1984, près de Dashiqiao, dans la province du Liaoning, au nord-est de la Chine. Il possède des caractéristiques proches de l'Homme de Dali et de l'Homme de Maba, autres fossiles chinois du Paléolithique moyen. Ces trois fossiles sont de probables représentants de l'Homme de Denisova[5].

Moyen-Orient[modifier | modifier le code]

L' « Homme de Galilée » exposé au Musée d'Israël (moulage)
  • Entre 300 000 et 250 000 ans AP : Homme de Galilée, attribué à Homo rhodesiensis ou à Homo heidelbergensis, connu par un crâne découvert en 1925 dans la grotte des Voleurs, en Galilée (Israël). Il est accompagné d'une industrie lithique yabroudienne.
  • Entre 300 000 et 200 000 ans AP :
  • 230 000 ans AP : « Figurine » de Berekhat Ram, mise au jour en Israël en 1981[10]. Cette pierre évoquerait une silhouette féminine et aurait été modifiée par l'homme au niveau du cou par le creusement d'un sillon qui aurait pu servir à la porter en pendentif. Son interprétation fait l'objet de discussions. Une autre figurine découverte au Maroc en 1999, la Vénus de Tan-Tan, datée de façon très incertaine entre 300 000 et 500 000 ans, est interprété également comme une représentation de la forme humaine.

Europe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. François Bordes, « Vingt-cinq ans après : le complexe moustérien revisité », Bulletin de la Société préhistorique française, vol. 78-2,‎ , p. 77-87 (lire en ligne)
  2. François Savatier, « L'Homme moderne a précédé de loin l'Homme de Néandertal au Levant », Pour la science,‎ (lire en ligne)
  3. a et b (en) Lorraine E. Lisiecki et Maureen E. Raymo, « A Pliocene-Pleistocene stack of 57 globally distributed benthic δ18O records »,‎ (DOI 10.1029/2004PA001071)
  4. Evelyne Heyer, Une belle histoire de l'homme, Flammarion (ISBN 9782081419414, présentation en ligne)
  5. a et b Jean-Paul Demoule, Dominique Garcia, Alain Schnapp, Une histoire des civilisations : Comment l'archéologie bouleverse nos connaissances, Éditions La Découverte, (ISBN 9782707188786, présentation en ligne), p. 110
  6. (en) G. Philip Rightmire, « Middle and later Pleistocene hominins in Africa and Southwest Asia », Proceedings of the National Academy of Sciences, vol. 106, no 38,‎ , p. 16046–16050 (ISSN 0027-8424, PMID 19581595, PMCID 2752549, DOI 10.1073/pnas.0903930106, lire en ligne)
  7. (en) Xiu-Jie Wu et al., Archaic human remains from Hualongdong, China, and Middle Pleistocene human continuity and variation, PNAS, 14 Mai 2019, 116 (20) 9820-9824, https://doi.org/10.1073/pnas.1902396116, lire en ligne
  8. Jean-Claude Margueron, Le Proche-Orient et l'Égypte antiques, Hachette Éducation Technique, (ISBN 9782011400963, présentation en ligne)
  9. Fourloubey C., Beauval C., Colonge D., Liagre J., Ollivier V., Chataigner C.,, « Le Paléolithique en Arménie : état des connaissances acquises et données récentes », Paléorient, vol. 29, no 1,‎ , p. 5-18 (présentation en ligne)
  10. Philippe Grosos, Signe et forme : Philosophie de l'art et art paléolithique, Éditions du Cerf, (ISBN 9782204121187, présentation en ligne)
  11. Marylène Patou-Mathis, Neandertal de A à Z, Allary éditions, (ISBN 9782370731616, présentation en ligne)
  12. Silvana Condemi, François Savatier, Néandertal, mon frère, Flammarion (ISBN 9782081393516, présentation en ligne)
  13. (en) Brian Haughton, History's Mysteries : People, places and oddities lost in the sands of time, Red Wheel/Weiser, (ISBN 9781601637321, présentation en ligne)
  14. (en) Eric Delson, « An early dispersal of modern humans from Africa to Greece », Nature,‎ (DOI 10.1038/d41586-019-02075-9)
  15. (en) Katerina Harvati, Carolin Röding, Abel M. Bosman, Fotios A. Karakostis, Rainer Grün et al., « Apidima Cave fossils provide earliest evidence of Homo sapiens in Eurasia », Nature,‎ (DOI 10.1038/s41586-019-1376-z).