Schöningen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’Allemagne
Cet article est une ébauche concernant l’Allemagne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Schöningen
Schöningen
Place du marché de Schöeningen
Place du marché de Schöeningen
Blason de Schöningen
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Basse-Saxe
District
(Regierungsbezirk)
Niedersachsen
Arrondissement
(Landkreis)
Helmstedt
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Henry Bäsecke
ind.
Partis au pouvoir Indépendant
Code postal 38364
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
05352
Immatriculation HE
Démographie
Population 12 719 hab. (décembre 2010)
Densité 360 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 08′ Nord 10° 57′ Est / 52.133, 10.95
Altitude 114 m
Superficie 3 536 ha = 35,36 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Schöningen

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Schöningen
Liens
Site web www.schoeningen.de

Schöningen est une ville d'environ 13 000 habitants de l'arrondissement de Helmstedt en Basse-Saxe en Allemagne. Elle est située près de la frontière avec le land de Saxe-Anhalt, au sud-est du Hell, une chaîne de collines du massif du Harz. Dans sa forme actuelle, elle a été créée en 1974 par la fusion des municipalités d'Esbeck, Hoiersdorf et Schöningen.

Géographie[modifier | modifier le code]

Schöningen est une étape sur la route allemande des maisons à colombages.

Histoire[modifier | modifier le code]

En archéologie, Schöningen est célèbre pour ses lances de Schöningen, quatre anciennes lances en bois, trouvées dans une mine à ciel ouvert à proximité de la ville[1]. Les lances sont vieilles d'environ 400 000 ans, ce qui en fait les objets en bois et les armes les plus anciens jamais trouvés[2]. Elles sont attribuées à Homo erectus[3].

Démographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bamford, Marion K.; Henderson, Zoe L. (2003). "A reassessment of the wooden fragment from Florisbad, South Africa". Journal of Archaeological Science 30 (6): 637–651. doi:10.1016/S0305-4403(02)00245-5.
  2. Klein, R. "Hominin dispersals in the old world". In Scarre, C. The human past: World prehistory and the development of human societies. London: Thames & Hudson. ISBN 9780500285312., p. 114
  3. (de)Hartmut Thieme, Ein angekohlter Holzstab vom altpalàolithischen Fundplatz Schôningen (Un bâton de bois carbonisé du site paléolithique ancien de Schôningen), In Den Bogen spannen: Festschrift fiir Bernhardt Gramsch, Beier & Beran, Archaeologische Fachliteratur, ISBN 9783930036356, volume 1 p. 15-27

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :