Clactonien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Préhistoire
Cet article est une ébauche concernant la Préhistoire.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Clactonien
Définition
Lieu éponyme Clacton-on-Sea (Royaume-Uni)
Auteur Henri Breuil en 1932
Caractéristiques
Répartition géographique Europe de l'Ouest
Chronologie Holsteinien
Type humain associé Homo erectus, Homo heidelbergensis ou Homo neanderthalensis
Tendance climatique début d'une période interglaciaire
Signe particulier parfois considéré comme un faciès d'atelier au sein de l'Acheuléen

Le Clactonien est le nom proposé en 1932 par Henri Breuil pour désigner les industries lithiques d'Europe occidentale analogues à celle de Clacton-on-Sea (Royaume-Uni) et riches en éclats dont le talon forme fréquemment un angle ouvert avec la face inférieure[1]. Le Clactonien est initialement considéré comme contemporain mais distinct des industries à bifaces telles que l'Acheuléen.

Sa signification culturelle est progressivement abandonnée et le terme est encore occasionnellement employé par référence à un techno-complexe du Paléolithique inférieur du sud de l'Angleterre. Il est parfois considéré comme un faciès d'atelier au sein de l'Acheuléen[2]. Les vestiges lithiques mis au jour à High-Lodge ont notamment permis d'envisager que les caractéristiques des éclats du Clactonien étaient liées une méthode de débitage particulière dite « système par surfaces de débitage alternées » [3],[4].

Le Clactonien pourrait remonter au début de la période interglaciaire connue sous le nom de Hoxnien ou de Holsteinien, équivalent de l'interglaciaire Mindel-Riss de la chronologie alpine (400 000 à 200 000 ans BP) [réf. nécessaire]. Les outils du Clactonien ont probablement été produits par Homo erectus, Homo heidelbergensis ou Homo neanderthalensis.

L'adjectif « clactonien » est parfois employé pour qualifier une encoche obtenue par le détachement d'un seul éclat[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Breuil, H. (1932) - « Les industries à éclats du Paléolithique ancien : I. - le Clactonien », Préhistoire, t. I, fasc. II, pp. 125-190.
  2. Ohel, M. Y. (1979) - « The Clactonian : an independant complex or an integral part of the Acheulian », Current Anthropology, t. 20, n° 4, pp. 329-331.
  3. Ashton, N., Cook, J., Lewis, S. G. et Rose, J. (1992) - High Lodge - Excavation by G. de G. Sieveking 1962-68 and J. Cook 1988, Londres, British Museum Press, 192 p.
  4. Forestier, H. (1993) - « Le Clactonien : mise en application d'une nouvelle méthode de débitage s'inscrivant dans la variabilité des systèmes de production lithique du Paléolithique ancien », Paléo, n° 5, pp. 53-82.
  5. Bordes, F. (1961) - Typologie du Paléolithique ancien et moyen, Bordeaux, Delmas, Publications de l'Institut de Préhistoire de l'Université de Bordeaux, Mémoire n° 1, 111 p.