Ceprano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ceprano
Ceprano
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région du Latium Latium 
Province Frosinone 
Maire Marco Galli (depuis Mai 2014)
Code postal 03024
Code ISTAT 060025
Code cadastral C479
Préfixe tel. 0775
Démographie
Gentilé cepranesi
Population 8 819 hab. (30-11-2019[1])
Densité 238 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 33′ 00″ nord, 13° 31′ 00″ est
Altitude Min. 105 m
Max. 105 m
Superficie 3 700 ha = 37 km2
Divers
Saint patron Sant'Arduino
Fête patronale 28 juillet
Localisation
Localisation de Ceprano
Géolocalisation sur la carte : Latium
Voir sur la carte administrative du Latium
City locator 14.svg
Ceprano
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Ceprano
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Ceprano
Liens
Site web http://www.comune.ceprano.fr.it/

Ceprano est une commune italienne d'environ 8 810 habitants, située dans la province de Frosinone, dans la région Latium, en Italie centrale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ceprano a été fondée comme une colonie romaine en 328 av. J.-C. sur la rive gauche de la rivière Liri, avec le nom de Fregellae. Détruit en 316 av. J.-C., après la défaite de l'Empire romain Fourches caudines d', a été reconstruite quelques années plus tard. En raison de disqualification résultant de la pratique de Devotio, les survivants ne pouvaient pas reconstruire sur le site de la Fregellae original, ni lui donner le même nom. Ainsi est né Fregellanum, la ville antique a été utilisée comme site pour la récupération des matériaux de construction.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Mai 2014 / Marco Galli    
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Arce, Castro dei Volsci, Falvaterra, Pofi, Ripi, San Giovanni Incarico, Strangolagalli

Notes et références[modifier | modifier le code]