Bertrand des Baux (comte d'Avellino)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bertrand des Baux (homonymie).
Bertrand des Baux
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Décès
Père
Fratrie
Enfants
Raymond III des Baux
Agout des Baux (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Bertrand des Baux (en italien: Bertrando del Balzo ; 1235 - 1305) est un noble provençal du XIIIe siècle, membre de la maison des Baux, devenu comte d'Avellino en Italie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Blason des seigneurs des Baux.

Bertrand des Baux est le fils de Barral (1217 - 1270), seigneur des Baux-de-Provence, et de Sybille d'Anduze (1212 – 1280).

Seigneur du Fontaine, de Lagnes, de Cabrières, de Monteux, de Caromb et de Bédoin, coseigneur de Cavaillon, il accompagna en Italie le comte de Provence Charles d'Anjou, et se distingua à la bataille de Bénévent contre le roi Manfred de Sicile (1266). Pour sa bravoure et sa belle conduite à la bataille de Bénévent, où il commandait dans le 1er corps, il reçut en récompense le titre de comte d'Avellino.

Fixé en Italie, Bertrand des Baux devint la souche d'une nouvelle branche de la famille des Baux qui, une fois transplantée dans la région de Naples, se diffusa dans toute l'Italie méridionale, notamment en Pouilles (Andria, Tarente) et en Calabre (Squillace), avant de faire souche dans les Balkans (Durazzo, Achaïe) jusqu'en Orient. Les auteurs et les documents slaves leur donneront le nom de Balscha, les chroniqueurs latins et italiens celui de Balsa ou Balza.

Famille et descendance[modifier | modifier le code]

De sa première épouse, Philippine, fille d'Aymard III de Poitiers, comte du Valentinois, Bertrand des Baux a deux fils connus :

De sa seconde épouse, Agathe, fille du seigneur Raymond de Mévouillon, il a cinq enfants connus :

Liens externes[modifier | modifier le code]