Bernard Cazeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bernard Cazeau
Illustration.
Fonctions
Sénateur de la Dordogne

(21 ans, 11 mois et 26 jours)
Élection 27 septembre 1998
Réélection 21 septembre 2008
28 septembre 2014
Groupe politique SOC (1998-2017)
LREM (2017-2020)
Vice-président de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des
Forces armées du Sénat

(2 ans, 11 mois et 22 jours)
Élection
Président Christian Cambon
Président du Conseil général de la Dordogne

(21 ans et 1 jour)
Élection 27 mars 1994
Prédécesseur Gérard Fayolle
Successeur Germinal Peiro
Conseiller régional d'Aquitaine

(20 ans, 11 mois et 18 jours)
Élection 20 mars 1977
Président Jacques Valade
Conseiller général de la Dordogne
Élu dans le canton de Ribérac

(39 ans et 15 jours)
Prédécesseur Roger Boniface
Successeur Didier Bazinet
Nicole Gervaise
Maire de Ribérac

(29 ans, 11 mois et 25 jours)
Prédécesseur Henri Crassat
Successeur Rémy Terrienne
Biographie
Date de naissance (82 ans)
Lieu de naissance Bordeaux (Gironde)
Nationalité Française
Parti politique PS (jusqu'en 2017)
LREM (depuis 2017)
Profession Médecin

Bernard Cazeau, né le à Bordeaux, est un docteur en médecine et homme politique français.

Sénateur de la Dordogne, il rejoint, après avoir été membre du Parti socialiste, La République en marche en 2017. Il est vice-doyen du Sénat depuis la démission de Charles Revet en 2019.

Biographie[modifier | modifier le code]

Médecin de profession à Ribérac, Bernard Cazeau en devient le maire en 1971[1], fonction qu'il conserve jusqu'en 2001. En 1976, il devient conseiller général du canton de Ribérac[1] et va y être reconduit jusqu'en 2015. Il occupe alors le poste de président du Conseil général de la Dordogne de 1994 à 2015, après en avoir été vice-président de 1982 à 1992[1]. De 1977 à 1998, il siège au Conseil régional d'Aquitaine dont il est vice-président de 1982 à 1985, sous la présidence de Philippe Madrelle.

Il est sénateur de la Dordogne, élu le puis réélu le et le 28 septembre 2014. Lors de cette dernière élection, les deux sénateurs socialistes, Claude Bérit-Débat et lui, conservent leurs sièges avec plus de 55 % des voix au deuxième tour.

Il a été par ailleurs président d'EPIDOR, l'établissement public territorial de bassin de la Dordogne[2] de 1994 à juin 2015.

En 2015, il ne se représente pas au poste de conseiller départemental et c'est Germinal Peiro qui lui succède à la tête du département.

Il parraine Emmanuel Macron pour l'élection présidentielle de 2017, puis rejoint son parti, La République en marche, la même année[3]. Au Sénat, il quitte le groupe socialiste pour le groupe La République en marche.

Il ne se représente pas aux élections sénatoriales de 2020[3].

Anciens mandats[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Guy Penaud, Dictionnaire biographique du Périgord, Éditions Fanlac, 1999, (ISBN 2-86577-214-4), p. 209.
  2. [PDF] EPIDOR Conseil d'Administration sur le site d'EPIDOR, consulté le 30 septembre 2014.
  3. a et b Marie-Sylvie Prudhomme, « Dordogne : le sénateur LREM Bernard Cazeau ne se représente pas », sur France Bleu, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]