Pascale Bussières

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bussières.
Pascale Bussières
Naissance (47 ans)
Montréal, Québec
Nationalité Canadienne Canada
Profession Actrice

Pascale Bussières, née le à Montréal, est une actrice québécoise (Canada). Elle est la sœur de David Bussières d'Alfa Rococo.

Elle tourne des films d'auteurs le plus souvent mais également quelques grosses productions en anglais au Canada et aux États-Unis. Elle a reçu plusieurs prix d'interprétation comme celui du Festival des films du monde de Montréal ou encore le prix Jutra, le prix Metrostar (Québec) et le prix Génie (Canada).

Biographie[modifier | modifier le code]

Pascale Bussières est révélée à l'âge de 13 ans alors qu'elle est l'une des deux vedettes du film Sonatine réalisé par Micheline Lanctôt et dans lequel elle incarne une adolescente hantée par des idées suicidaires. En 1992, son interprétation d'une femme amoureuse d'un homme marié dans le drame psychologique La Vie fantôme de Jacques Leduc lui vaut de recevoir un prix d'interprétation au Festival des films du monde. Mais c'est l'année suivante que Pascale Bussières se fait vraiment connaitre du grand public alors qu'elle joue le rôle principal, celui de Blanche Pronovost, dans la série historique Blanche réalisée par Charles Binamé et faisant suite au retentissant succès des Filles de Caleb.

Dès lors, sa carrière est lancée et elle devient une actrice très prolifique. Elle travaille souvent avec Binamé (le film choral Eldorado en 1995, La Beauté de Pandore en 2000) ainsi qu'avec Léa Pool (Emporte-moi en 1998, Le Papillon bleu en 2004). Elle retrouve Micheline Lanctôt à deux reprises (Deux actrices en 1994 et Suzie en 2007) et reçoit le trophée Jutra de la meilleure actrice pour son interprétation de la chanteuse Alys Robi dans le drame biographique Ma vie en cinémascope réalisé par Denise Filiatrault.

Bien que l'essentiel de sa carrière se déroule au Québec, on la voit aussi à l'occasion dans des films tournés en au Canada anglais (When Night Is Falling de Patricia Rozema en 1995, Le Crépuscule des nymphes de glace de Guy Maddin en 1997) ou en France (La Répétition de Catherine Corsini en 2001, Petites Coupures de Pascal Bonitzer en 2003).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]