Autoliv

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Autoliv
logo de Autoliv

Création 1994
Forme juridique Société par actionsVoir et modifier les données sur Wikidata
Action New York Stock Exchange (ALV)Voir et modifier les données sur Wikidata
Slogan Saving More Lives
Siège social Stockholm
Drapeau de Suède Suède
Direction Mikael Bratt (depuis 2018)
Activité Sécurité automobile
Produits Airbags, ceintures de sécurité
Filiales Autoliv (Germany) (d), Autoliv (Japan) (d), Autoliv (United Kingdom) (d) et Autoliv (d)
Effectif 58 000 environ fin 2018
Site web www.autoliv.com

Capitalisation 6 802 millions USD en octobre 2019
Chiffre d'affaires 8 678 millions USD en 2018
Résultat net 19 millions USD en 2018[1]
Airbag Autoliv d'une automobile Renault[2].

Autoliv est une société suédoise, qui a son siège à Stockholm (Suède), fabricant des équipements de sécurité passive et de sécurité active pour l'automobile. Autoliv est le premier fabricant mondial d'airbags et de ceintures de sécurité.

Histoire[modifier | modifier le code]

Autoliv Inc a été créé en 1997 de la fusion des deux plus grands constructeurs d'équipement de sûreté de véhicules, Autoliv AB Suède et Morton ASP (Automotive Safety Products), principal constructeur d'équipement en Amérique du Nord et Asie.

En 1956, Autoliv met au point la ceinture de sécurité.

Autoliv AB a été acquis en 1974 par Gränges Weda AB, qui avait fabriqué des rétracteurs de ceinture de sécurité depuis les années 1960.

En 1980, à la suite de l’achat du groupe Gränges AB par Electrolux, Autoliv devient une filiale de Electrolux, c’est alors que la production d’airbags commence.

En 1994, Electrolux en recherche de liquidités (pour racheter AEG), met Autoliv AB sur le marché suédois (spin-off).

En 1997, Autoliv Inc est formé par la fusion de Autoliv AB et Morton ASP (premier fabricant d’airbag en Amérique du Nord et en Asie).

En 1998, Autoliv acquiert les 50 % de l'usine de Motala ne lui appartenant pas encore à Nokia. Autoliv acquiert également les 50 % de l'usine de Saint-Étienne-du-Rouvray ne lui appartenant pas encore à Sagem. En outre, Autoliv acquiert la plupart des capitaux des technologies de sonde, le fabricant et les débuts d'un sac à air japonais et de sonde de sac à air pour construire une usine.

En 1999, Autoliv augmente ses parts dans Livbag à 66 % et met une autre option pour acquérir les parts restant en deux étapes 2001 et 2003.

Près de 50 % des parts sont acquises à la compagnie estonienne Norma, le fournisseur principal de ceintures de sécurité à l'industrie automobile russe. Ces parts ont augmenté au début de l'année 2000 à 51 %.

Les sites en France sont : Paris, Pont-de-Buis, Cergy-Pontoise, Survilliers, Gournay-en-Bray, Saint-Étienne-du-Rouvray, Valentigney et Chiré-en-Montreuil.

Actionnaires[modifier | modifier le code]

Liste des principaux actionnaires au 30 octobre 2019[3].

Alecta Pension Insurance Mutual 9,41%
Cevian Capital 6,56%
Blavin & Co 4,15%
Iridian Asset Management 3,98%
AMF Pensionsförsäkring 3,90%
The Vanguard Group, 2,72%
AMF Fonder 2,49%
Capital Growth Management 2,44%
Fidelity Management & Research 2,24%
Wellington Management 2,20%

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.zonebourse.com/AUTOLIV-INC-6496154/fondamentaux/
  2. Airbag latéral, à droite du siège passager, non déployé.
  3. Zone Bourse, « Autoliv : Actionnaires Dirigeants », sur www.zonebourse.com (consulté le 31 octobre 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]