Telia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Telia Company
logo de Telia
illustration de Telia
Ladugårdsgrinden 18 à Stockholm

Création 2003
Forme juridique Société anonyme
Action OMX : TLSN
Siège social Stureplan, Stockholm
Drapeau de la Suède Suède
Direction Christian Carl Peter Luiga (depuis 2019)
Actionnaires Gouvernement de Suède (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité Télécommunications
Produits Téléphonie fixe, téléphonie mobile, Internet
Filiales Telia Sverige (d), Telia Finland (d), Omnitel (en), Yoigo, Azercell, Latvian Mobile Telephone (en), Telia Norge (en), Kcell (en), Tcell (en), Telia Eesti, TeliaSonera (Finland) (d) et Telia Danmark (d)
Effectif 23 814 fin 2018
TVA européenne SE556103424901[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web http://www.teliacompany.com/en/

Capitalisation 175 millions SEK en octobre 2019
Chiffre d'affaires 83 559 millions SEK en 2018
Résultat net 3 179 millions SEK en 2018[2]
Ancien logo.

Telia Company (OMX : TELIA), anciennement TeliaSonera, est l'opérateur de téléphonie historique suédois et finlandais.

Histoire[modifier | modifier le code]

TeliaSonera est le résultat du rapprochement du suédois Telia et du finlandais Sonera. L'État suédois possède 37,3 % du capital et l'État finlandais 13,7 %.

L'histoire de Sonera remonte à 1917, date de la fondation de Suomen Lennätinlaitos (Agence télégraphique finlandaise). En 1927, l'agence télégraphique a été fusionnée avec la poste finlandaise pour former une nouvelle agence, l'Agence postale et télégraphique. Cette agence a régi tous les appels interurbains et internationaux jusqu'en 1994, date à laquelle les concurrents ont été autorisés à entrer sur le marché finlandais. La même année, l'Agence postale et télégraphique a été divisée pour former deux sociétés, Suomen Posti Oy (la poste finlandaise) et Telecom Finland Oy. Telecom Finland a ensuite changé de nom pour devenir Sonera en 1998.

En 2004, TeliaSonera rachète l'opérateur Orange A/S (anciennement dénommé Mobilix) au groupe France Telecom pour la somme de 600 millions d'euros, payés en cash.

En , le groupe France Telecom a adressé à TeliaSonera, une offre préalable d'OPA pour racheter la totalité de son capital. Mais cette opération n'a pas abouti.

En , Tele2 annonce la vente à TeliaSonera de ses activités en Norvège pour 5,1 milliards de couronnes suédoises soit 744 millions de dollars[3]. Cette acquisition est annulée de par la diminution de la concurrence qu'elle engendrait en Norvège[4].

En , TeliaSonera et Telenor annoncent la fusion de leur activité au Danemark via une coentreprise[4].

Le , le groupe déclare posséder 1,4% du site Spotify, numéro un mondial du streaming musical[5].

Le , TeliaSonera annonce la cession de sa participation de plus de 60 % dans l'opérateur népalais Ncell au malaisien Axiata pour 948 millions d'euros[6].

En , TeliaSonera annonce un changement de nom pour Telia, ainsi qu'un changement de logo[7].

En , Telia annonce l'acquisition pour 250 millions d'euros de Phonero, une entreprise norvégienne de télécommunication destiné aux entreprises[8].

En , Telia annonce l'acquisition des activités de norvégiennes de TDC pour 2,6 milliards de dollars[9]. Le même mois, Telia annonce l'acquisition de Bonnier Broadcasting, une entreprise suédoise de médias détenant TV4, C More et la filiale finnoise de MTV, pour 1 milliard de dollars[10],.

En , Telia annonce la vente de Telia Carrier, gérant un réseau fibre optique à échelle internationale, pour près de 1 milliard de dollars à un consortium de fonds d'investissement public[11].

En janvier 2022, Telia annonce la vente d'une participation de 49 % dans sa filiale Telia Towers dédié aux tours de télécommunications en Suède, pour 585 millions de dollars[12].

Activités[modifier | modifier le code]

Présence mondiale du groupe TeliaSonera en 2015

TeliaSonera produit et commercialise des services grand public tels que l'ADSL, la téléphonie mobile (GSM et 3G) et des services d'accès à l'Internet. Elle offre également des services d'interconnexion Internet pour de nombreux fournisseurs d'accès à Internet européens.

Présence fin 2015

Filiales :

Entreprises associées :

Actionnaires[modifier | modifier le code]

Liste des principaux actionnaires au [13] :

Actionnaire Parts
État suédois 39,5 %
Telia Company (autocontrôle) 2,93 %
Swedbank Robur Fonder 1,77 %
The Vanguard Group 1,63 %
Nordea Investment Management 1,45 %
Handelsbanken Fonder 1,27 %
SEB Investment Management 0,94 %
DWS Investments (UK) 0,88 %
Första AP-fonden 0,83 %
Storebrand Asset Management 0,75 %

Gouvernance[modifier | modifier le code]

Début , Lars Nyberg a démissionné après cinq ans au poste de PDG. C'est le directeur financier (CFO) Per-Arne Blomquist qui prend la succession par intérim[14].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « https://amadeus.bvdinfo.com/version-2019829/ », sous le nom TELIA COMPANY AB (consulté le )
  2. https://www.zonebourse.com/TELIA-COMPANY-6491092/fondamentaux/
  3. Tele2 of Sweden to Sell TeliaSonera Its Norwegian Business, Chad Bray, The New York Times, 7 juillet 2014
  4. a et b Telenor and TeliaSonera signal truce with Danish mobile merger, Stine Jacobsen et Balazs Koranyi, Reuters, 2 décembre 2014
  5. (en-US) Reuters Editorial, « Sweden's Telia sells Spotify stake ahead of listing », U.S.,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. « TeliaSonera cède des parts pour 1md$ », sur Le Figaro (consulté le )
  7. TeliaSonera change de nom pour Telia, Le Figaro, 12 avril 2016
  8. Telia achète le norvégien Phonero, Le Figaro, 7 novembre 2016
  9. Johannes Hellstrom et Olof Swahnberg, « Telia puts pressure on Telenor with $2.6 billion Norwegian expansion », sur Reuters,
  10. Helena Soderpalm et Olof Swahnberg, « Sweden's Telia expands media business with $1 billion deal for Bonnier Broadcasting », sur Reuters,
  11. Supantha Mukherjee et Helena Soderpalm, « Telia to sell international carrier business for $1 billion », sur Reuters,
  12. (en) « Telia to sell 49% stake in Swedish towers business » Inscription nécessaire, sur Reuters,
  13. « Telia : Actionnaires », sur www.zonebourse.com (consulté le )
  14. Démission du P-DG, 1er février 2013 (en)