Atlas Copco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Atlas Copco
logo de Atlas Copco
illustration de Atlas Copco

Création 1873
Fondateurs PDG - Mats Rahmström
Forme juridique Aktiebolag (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Action Bourse de StockholmVoir et modifier les données sur Wikidata
Slogan Pour une Productivité Responsable
Siège social Stockholm
Drapeau de Suède Suède
Activité Industrie manufacturière
Produits Matériels pour l'industrie et le BTP
Filiales Atlas Copco (United States) (d), Atlas Copco (Austria) (d), Atlas Copco (Germany) (d) et Atlas Copco (Belgium) (d)
Effectif 34 000
Site web www.atlascopco.fr

Chiffre d’affaires 9 milliards d'euros environ en 2017[1]

Créée en 1873, Atlas Copco est un groupe industriel suédois dont l'offre de produits et services se développe autour de plusieurs compétences : l'air comprimé et les compresseurs industriels, les matériaux de construction, les outils industriels et les systèmes d'assemblage et d'enlèvement de matières, pneumatiques et électriques.

Le groupe est organisé en quatre secteurs d'activité :

  • Compresseurs Industriels : Compressor Technique[2]
  • Solutions de vide : Vacuum Technique
  • Outillage industriel : Industrial Technique[3]
  • Construction : Power Technique[4].

En 2016, son chiffre d'affaires s'est élevé à environ 9 milliards d'euros[1]. Le Groupe emploie près de 34 000 personnes dans le monde. Il dispose de sites de production dans 20 pays, tandis que ses réseaux de vente et de services couvrent plus de 180 pays.

Le groupe est coté à la bourse de Stockholm (ATCO B) et fait partie des valeurs listées sous l'indice OMX S30.

Produits[modifier | modifier le code]

Atlas Copco produit :

  • compresseurs(*), surpresseurs, équipements pour le traitement de l'air comprimé et sa distribution (sécheurs, filtres, tuyauteries aluminium)[5];
  • solutions de vide ;
  • systèmes d’assemblage et outils pneumatiques et électriques[3].
  • compresseurs mobiles de chantier, groupes électrogènes, tours d'éclairage et pompes d'assèchement[4].

(*) Compresseurs à pistons lubrifiés et exempts d'huile, à vis lubrifiées et exemptes d'huile, à lobes exempts d'huile, compresseurs centrifuges, compresseurs de gaz et process, turbines de détente.

Histoire[6][modifier | modifier le code]

  • 21 février 1873 création de la société AB Atlas par Edvard Fränkel financé, entre autres par A.O Wallenberg ;
  • 1873 AB Atlas acquiert Ekbergs Soner, un fabricant de wagon de chemin de fer ;
  • 1890, à la suite d'importantes difficultés financières, AB Atlas est restructurée par A.O. Wallenberg, son fils et la Enskida Banken ;
  • 1898, AB Atlas acquiert les droits auprès de Rudolf Diesel de produire son moteur, et crée pour ce faire la filiale AB Diesel Motorer ;
  • 1901, la production du premier outils pneumatique est officiellement lancée. Il s'agit d'un marteau riveteur pneumatique conçu au départ pour une utilisation interne ;
  • 1905, lancement de la production du premier compresseur mobile;
  • 1911, AB Atlas se désengage de la production de wagon de chemin de fer pour se concentrer sur celle des compresseurs et des produits associés;
  • 1917, AB Atlas change de nom pour s'appeler AB Atlas Diesel et cesse la production de machines à vapeur;
  • 1920, l'activité compresseur d'AB Atlas Diesel souffre d'une important baisse d'activité due à une chute de la demande liée à la fin de la première guerre mondiale. L'entreprise se recentre alors sur la production de moteur diesel;
  • 1924, AB Atlas déménage à Sickla (Nacka), et vend certains de ses actifs pour améliorer ses liquidités;
  • 1948, AB Atlas Diesel vend son activité diesel pour se concentrer sur l'air comprimé;
  • 1956, AB Atlas change de nom pour prendre son nom actuel, Atlas Copco. L'acronyme Copco vient de la contraction du nom belge Compagnie Pneumatique Commerciale. Atlas Copco acquiert alors Arpic Engineering NV;
  • 1968, Atlas Copco est scindée en trois entités de production : Atlas Copco Mining & Construction Technique (CMT), Atlas Copco Airpower et Atlas Copco Tools;
  • 1972, Atlas Copco CMT lance sa première foreuse à percussion hydraulique, COP1038.
  • 1975, Atlas Copco achète la majorité de Berema, connue alors pour ses solutions de forage;
  • 1976, Les compresseurs de petit gabarit rejoignent l'offre Atlas Copco grâce à l'acquisition de l’entreprise française Mauguière;
  • 1992, Le groupe Acquiert AEG Power Tools Ltd;
  • 2004, le groupe acquiert la division forage d'Ingersoll Rand;
  • 2005, Atlas Copco lance un nouveau concept de compresseur mobile. Le châssis hautement résistant HardHat donne un nouveau visage à la compression mobile dans les rues;
  • 2007, Atlas Copco dévoile sa première foreuse d'abattage (IDM30) conçue dans ses installations high-tech de l'usine de Nashik;
  • 2009 en mai, ouverture de son établissement commercial à Nanjing en Chine. Lancement de la nouvelle foreuse CDM75E.
  • 2009, lancement du système "DrillAirXpert", le premier système permettant de réguler le débit et la pression des compresseurs mobiles;
  • 2009, Atlas Copco est la première entreprise à faire certifier par le TÜV[7] la récupération à 100 % de l'énergie utilisée par un compresseur
  • 2010, Atlas Copco acquiert Quincy Compressor; une marque que le groupe prévoit de développer de façon autonome conformément à la stratégie de son portefeuille de marques
  • 2011, Atlas Copco acquiert SCA Schucker et ses procédés d'assemblage par collage;
  • 2013, Atlas Copco annonce l'acquisition d'Edwards Group Ltd, leader de rang mondial dans le domaine des solutions de création de vide;
  • 2013, Atlas copco annonce l'acquisition du groupe Synatec (Leinfelden-Achterdingen, Allemagne), un leader dans les domaines de l'assurance qualité et des process de production;
  • 2014, Atlas Copco finalise l'acquisition du groupe Edwards;
  • 2016, Atlas Copco finalise l'acquisition du groupe FIAC;
  • 2016, Atlas Copco finalise l'acquisition du groupe CSK;

En août 2018, Atlas Copco annonce l'acquisition des activités cryogéniques de Brooks Automation pour 675 millions de dollars[8].

Atlascopcosaurus[modifier | modifier le code]

La société a laissé son nom à un genre de dinosaure, l'atlascopcosaurus dont le fossile a été découvert en 1984 dans une falaise en bord de mer à Dinosaur Cove en Australie, la société ayant mis à disposition son matériel permettant de creuser.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]