Arblade-le-Haut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arblade-le-Haut
Arblade-le-Haut
Église Saint-Luperc de Loissan.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Gers
Arrondissement Condom
Canton Grand-Bas-Armagnac
Intercommunalité Communauté de communes du Bas-Armagnac
Maire
Mandat
Jean-Marie Verrier
2014-2020
Code postal 32110
Code commune 32005
Démographie
Gentilé Arbladois, Arbladoise
Population
municipale
300 hab. (2016 en augmentation de 4,53 % par rapport à 2011)
Densité 25 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 44′ 23″ nord, 0° 03′ 31″ ouest
Altitude 154 m
Min. 87 m
Max. 177 m
Superficie 12,2 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Gers

Voir sur la carte administrative du Gers
City locator 14.svg
Arblade-le-Haut

Géolocalisation sur la carte : Gers

Voir sur la carte topographique du Gers
City locator 14.svg
Arblade-le-Haut

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Arblade-le-Haut

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Arblade-le-Haut

Arblade-le-Haut est une commune française située dans le département du Gers en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La commune d'Arblade-le-Haut se situe au centre du canton de Nogaro et dans l'arrondissement de Condom, à 50 km de Condom et à 65 km d'Auch[1].

Situation d'Arblade-le-Haut.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Arblade-le-Haut[2]
Magnan Caupenne-d'Armagnac Nogaro
Lanne-Soubiran Arblade-le-Haut Urgosse
Saint-Griède Saint-Martin-d'Armagnac Sorbets

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune est majoritairement constitué de coteaux au pentes prononcées, entre les vallées de l'Izaute et de la Juranne. Le point culminant d'Arblade-le-Haut se situe près de la mairie à une altitude de 154 mètres, tandis que le point le plus bas se situe à la confluence de l'Izaute et de la Juranne à une altitude de 88 mètres. L'ensemble du relief est très boisé[1].

Arblade-le-Haut se situe en zone de sismicité 2 (sismicité faible)[3].

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Cours d'eau :

  • l'Izaute constitue la frontière occidentale de la commune ;
  • la Juranne prend sa source dans la partie centrale d'Arblade-le-Haut et la traverse du sud vers le nord avant de délimiter la frontière orientale de la commune et enfin confluer dans l'Izaute à l'extrême nord du territoire municipal.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

  • La D 931 traverse la partie septentrionale de la commune, en provenance de Lanne-Soubiran à l'ouest et en direction de Nogaro à l'est ;
  • La D 25 traverse la partie méridionale de la commune, en provenance de Saint-Martin-d'Armagnac au sud et vers Urgosse à l'est ;
  • La D 6 constitue une partie de la limite nord-occidentale de la commune en se détachant de la D 931 en direction de Magnan.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Arblade signifie lieu boisé. Loissan, ou Louchan sous l'Ancien régime, renvoie au nom romain du domaine de Lucianus[1].

Jusqu'en 1791, Arblade-le-Haut était connue sous le nom d'Arblade Comtal[1].

Le nom de la commune en occitan gascon est Arblada d'en Haut[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Arblade-le-Haut absorbe la commune de Loubion en 1837[5].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 En cours Jean-Marie Verrier[6] DVD Agriculteur retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[8].

En 2016, la commune comptait 300 habitants[Note 1], en augmentation de 4,53 % par rapport à 2011 (Gers : +0,94 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1841 1846 1851 1856
568642576732635586572575573
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
561542522511481508485488480
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
449417326340330309325285262
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013
246225261260276275275275293
2016 - - - - - - - -
300--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Arblade-le-Haut dispose d'une école élémentaire publique (33 élèves en 2013)[11].

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

  • Fête communale : dimanche suivant le 29 juin[12] ;
  • Fête patronale : 1er dimanche de mai à Loissan[12].

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

En 2010, le revenu fiscal médian par ménage était de 25 406 €[13].

Emploi[modifier | modifier le code]

Entreprises et commerces[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Georges Courtès (dir.), Communes du département du Gers, vol. II : Arrondissement de Condom, Auch, Société Archéologique et Historique du Gers, , 469 p. (ISBN 2-9505900-7-1, notice BnF no FRBNF39919209)
  2. Carte IGN sous Géoportail
  3. Plan séisme
  4. (oc) Toponimia occitana e senhalizacion en occitan : Gèrç
  5. Notice Cassini pour la commune de Loubion
  6. Site de la préfecture - fiche de Arblade-le-Haut
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  11. Annuaire du Ministère de l'Éducation nationale, École élémentaire publique à Arblade-le-Haut
  12. a et b Michel de La Torre, Gers : Le guide complet de ses 462 communes, Paris, Deslogis-Lacoste, coll. « Villes et villages de France », (ISBN 2-7399-5032-2, notice BnF no FRBNF35576310)
  13. « Fichier RFDM2010COM : Revenus fiscaux localisés des ménages - Année 2010 », sur le site de l'Insee (consulté le 1er février 2013).