Alphonse François

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir François.
Alphonse François
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Distinction

Louis Alphonse François, né le à Paris et mort dans cette même ville le , est un graveur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie-Antoinette au Tribunal révolutionnaire, gravure d'Alphonse François d'après un tableau de Paul Delaroche.

Alphonse François s'est formé aux côtés de son frère aîné Charles-Rémy-Jules François (1809 - Bruxelles, 1861) à l'école de Louis-Pierre Henriquel-Dupont. Avec beaucoup de délicatesse et d'élégance, il a réalisé un grand nombre de gravures à partir des toiles de peintres français contemporains ou d'artistes italiens plus anciens. Il fut, avec son frère, l'un des graveurs de Paul Delaroche.

On compte parmi ses œuvres principales :

  • Bonaparte franchissant les Alpes,
  • Marie-Antoinette au Tribunal révolutionnaire et
  • Le jeune Pic de la Mirandole apprenant à lire avec sa mère, d'après Paul Delaroche ;
  • La Vision d'Ézéchiel, d'après Raphaël ;
  • La Tentation du Christ,
  • Mignon et son père et
  • Mignon dans l'église, d'après Ary Scheffer ;
  • L'Épouse du roi Candaule, d'après Jean-Léon Gérome ;
  • Le Couronnement de la Vierge Marie de l'oratoire de Saint-Jacques le Majeur à Fiesole, gravure qui lui valut la médaille d'honneur en 1867.

Alphonse François a été fait officier de la Légion d'honneur en juillet 1867 et devient membre de l'Institut de France en 1873.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :