Henri Le Riche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Henri Le Riche
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Lieu de travail
Distinction
Prix de Rome ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Henri Le Riche, né le à Grenoble et mort en 1944 à Neuilly-sur-Seine, est un peintre, sculpteur, graveur et illustrateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Illustration du livre Thi-Ba de Jean d'Esme.

Henri Le Riche est l'élève de William Bouguereau et de Tony Robert-Fleury.

Lauréat du prix de Rome de gravure en 1888, il a notamment exposé au Salon des artistes français. Il est élu à l'Académie des beaux-arts section gravure en 1935.

Il a utilisé le pseudonyme Hirné pour certaines sculptures.

Illustration[modifier | modifier le code]

  • Thi-Bâ, fille d'Annam, de Jean d'Esme, Société des médecins bibliophiles, 1924.
  • Les Civilisés de Claude Farrère, Paris, Romagnol, 1926.
  • Nouvelles Asiatiques de Gobineau, Paris, Éditions Devambez, 1927, illustré de vingt-cinq eaux-fortes originales d’Henri Le Riche.
  • Les Épaves de Baudelaire, Neuilly-sur-Seine, auto-édition, 1934.
  • Pages bibliques, compositions et gravures par Henri Le Riche, traduction nouvelle d'Edouard Dhorme, Neuilly-sur-Seine, auto-édition, 1938, avec des eaux-fortes et des lettrines gravées sur bois, inspirées de son voyage au Maroc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marcus Osterwalder (dir.), Dictionnaire des illustrateurs, 1890-1945, Éditions Ides et Calendes, 2001, p. 690.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :