Raymond Corbin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Raymond Corbin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Raymond Pierre Louis Corbin
Nationalité
Activités
Distinctions
Avers de la pièce de 1FF Institut de France gravée par Raymond Corbin.

Raymond Corbin, né le à Rochefort (Charente-Inférieure) et mort le à Boulogne-Billancourt, est un médailleur, sculpteur et illustrateur français[1],[2]

Biographie[modifier | modifier le code]

Ayant eu Henri Dropsy comme professeur à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, il lui succède comme professeur de gravure en médaille en 1955[1].

Il est également élu à son siège de l'Académie des beaux-arts en 1970[1]. Son épouse née Charlotte Suret-Canale est décédée le à l'âge de 95 ans.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Médaille[modifier | modifier le code]

Monnaies françaises[modifier | modifier le code]

Sculpture[modifier | modifier le code]

Haut relief "Maquis"[3] au Mémorial de la France combattante du Mont Valérien

Élèves[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Raymond Corbin sur le site de l'Académie des beaux-arts.
  2. « Corbin, Raymond (1907-2002) », sur Bibliothèque nationale de France, (consulté le ).
  3. « Les seize hauts reliefs - Le Mémorial de la France combattante - Le Mont Valerien, haut lieu de la mémoire nationale », sur www.mont-valerien.fr (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]