Romain-Vincent Jeuffroy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Romain-Vincent Jeuffroy
DenonNapol.jpg

Portrait de Napoleon Bonaparte 1803

Naissance
Décès
Nationalité
Distinction
chevalier de la Légion d'honneur‎ (d) +

Romain-Vincent Jeuffroy, né le à Rouen et mort le au Bas-Prunay, près Marly-le-Roi, est un graveur en pierres fines et médailleur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après que Jacques Guay eut cessé de travailler, le comte d’Angiviller essaya de faire revivre la gravure sur pierre. Il décida, par ses promesses, Jeuffroy à s’y livrer, mais il ne tint pas ses engagements. Alors celui-ci s’en alla à Rome, puis à Naples où il passa dix ans pendant lesquels il produisit beaucoup d’ouvrages, soit en creux, soit en relief, dont plusieurs finirent au cabinet de la bibliothèque nationale ; ils viennent du marquis Jean-Baptiste-Charles-François de Clermont-d'Amboise, ambassadeur de France à Naples, qui était son protecteur et pour lequel il travailla beaucoup.

De retour à Paris, il grava quelques portraits qui lui firent de la réputation, mais manquant de travaux, il accepta les propositions du roi de Pologne Stanislas II et alla s’établir à Varsovie en 1790.

Après son retour à Paris, Jeuffroy fut nommé membre de l’Institut en 1803. Parmi ses portraits, on cite ceux du roi de Pologne, du prince Lubomirski, de Julie Clary, reine consort de Naples.

Il fut directeur de La Monnaie et, en l’an XI, il concourut pour le dessin de la pièce de 5 francs. Il était chevalier de la Légion d'honneur

Source[modifier | modifier le code]

  • L. Dussieux, Les Artistes français à l'étranger, Paris, Gide et J. Baudry, 1850, p. 390-1

Sur les autres projets Wikimedia :