Abbaye de Mureau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abbaye de Mureau
Image illustrative de l'article Abbaye de Mureau
Portail de l'ancienne abbaye de Mureau
Présentation
Culte Catholicisme
Type Abbaye
Rattachement Ordre de Prémontré
Début de la construction XIIe siècle
Fin des travaux Détruite fin XVIIIe siècle
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Lorraine
Département Vosges
Ville Pargny-sous-Mureau
Coordonnées 48° 22′ 04″ N 5° 34′ 31″ E / 48.36778, 5.5752848° 22′ 04″ Nord 5° 34′ 31″ Est / 48.36778, 5.57528  [1]

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Abbaye de Mureau

Géolocalisation sur la carte : Lorraine

(Voir situation sur carte : Lorraine)
Abbaye de Mureau

L'ancienne abbaye Notre-Dame de Mureau est une fondation de l'ordre des prémontrés antérieure à 1147[2]. Ses vestiges sont situés sur le territoire de la commune de Pargny-sous-Mureau à l'ouest du département des Vosges en Lorraine.

Historique[modifier | modifier le code]

La fondation est due à des moines prémontrés issus de l'abbaye de Septfontaines. Cette première fondation était un monastère double accueillant aussi des femmes. L'édifice bien que fortifié par une tour massive à la fin du XIVe siècle, fut endommagé à la guerre de Cent Ans. À partir de 1541, l'abbaye connut le régime de la commende.

Il y eut également une reconstruction sous l'abbé commendataire Éric de Lorraine à la fin du XVIe siècle. Ce dernier établit la séparation des menses, reconstitua le patrimoine de Mureau qu'avaient dilapidés les précédents abbés commendataires, et introduisit la réforme conventuelle. En 1621, Mureau rejoignit la Congrégation de l'Antique Rigueur.

L'abbaye fut presque entièrement reconstruite en 1769-70. Supprimée en 1790 au début de la Révolution française, l'abbaye fut détruite à l'exception d'une imposante tour-porche et de deux arcades du cloître. Une ferme est édifiée avec des vestiges à proximité immédiate du site.

Une description précise du site fut effectuée par l'architecte François Nicolas Lancret en 1770. Lors de sa suppression, l'abbaye de Mureau comptait 13 chanoines et disposait d'une bibliothèque de 4 660 volumes qui passèrent à la Bibliothèque municipale de Neufchâteau.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Géoportail.fr
  2. Bernard Ardura, Abbayes, prieurés et monastères de l'ordre de Prémontré en France des origines à nos jours, 1993, p. 397

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bernard Ardura, Abbayes, prieurés et monastères de l'ordre de Prémontré en France des origines à nos jours : dictionnaire historique et bibliographique, Presses universitaires de Nancy, 1993, 734 p.
  • Philippe Bonnet, Les constructions de l'ordre de Prémontré en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, Droz, Genève, 1983, VIII-281 p. (Bibliothèque de la Société française d'archéologie, 15.)
  • M. F. Depoisse, L'abbaye prémontrée de Mureau : introduction de la réforme de l'antique Rigueur par Servais de Lairuelz (1621), Mém. maîtrise, Nancy, 1969.
  • M. F. Depoisse, « L'introduction de la réforme de l'antique Rigueur à l'abbaye prémontrée de Mureau (1621) », Annales de l'Est, tome XXIII, 1971, p. 231-260.

Liens externes[modifier | modifier le code]