Saint-Baslemont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saint-Baslemont
Saint-Baslemont
Le village de Saint-Baslemont (vue aérienne).
Blason de Saint-Baslemont
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Neufchâteau (depuis le )[1]
Canton Darney
Intercommunalité Communauté de communes des Vosges Côté Sud Ouest
Maire
Mandat
Pascal Boye
2014-2020
Code postal 88260
Code commune 88411
Démographie
Gentilé Saint-Baslemontais
Population
municipale
81 hab. (2015 en diminution de 5,81 % par rapport à 2010)
Densité 6,4 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 09′ 10″ nord, 5° 59′ 38″ est
Altitude Min. 293 m
Max. 457 m
Superficie 12,71 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lorraine

Voir sur la carte administrative de Lorraine
City locator 14.svg
Saint-Baslemont

Géolocalisation sur la carte : Lorraine

Voir sur la carte topographique de Lorraine
City locator 14.svg
Saint-Baslemont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Baslemont

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Baslemont

Saint-Baslemont est une commune française située dans le département des Vosges en région Grand Est.

Ses habitants sont appelés les Saint-Baslemontais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Hydrographie et les eaux souterraines[modifier | modifier le code]

Cours d'eau sur la commune ou à son aval[2] :

  • ruisseaux de thuillières, du bois le comte, jean veaulot.

Toponymie[modifier | modifier le code]

La commune doit son nom à saint Basle de Verzy, ermite du VIe siècle[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1635, les Suédois assiègent le château mais sont repoussés par l'épouse du seigneur, Alberte-Barbe d'Ernecourt, appelée l'Amazone chrétienne.

Blason Blasonnement :
Burelé d'argent et de gueules de dix pièces.
Commentaires : Ce sont les armes de l’ancienne famille de Saint Baslemont, d’ancienne chevalerie, qui a donné son nom au village. Par la suite, la seigneurie passa dans la maison de Haraucourt[4].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 1994 mars 2001 Guy Riondé (1946-2016)   Entrepreneur
mars 2001 avril 2014 Yves Vaillant    
avril 2014 en cours Pascal Boyé    

Budget et fiscalité 2016[modifier | modifier le code]

En 2016, le budget de la commune était constitué ainsi[5] :

  • total des produits de fonctionnement : 100 000 , soit 1 214  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 59 000 , soit 715  par habitant ;
  • total des ressources d'investissement : 12 000 , soit 146  par habitant ;
  • total des emplois d'investissement : 15 000 , soit 181  par habitant ;
  • endettement : 106 000 , soit 1 289  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d'habitation : 21,58 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 15,00 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 23,07 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 38,75 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 26,98 %.

Chiffres clés Revenus et pauvreté des ménages en 2014[6].

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[8].

En 2015, la commune comptait 81 habitants[Note 1], en diminution de 5,81 % par rapport à 2010 (Vosges : -2,03 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
254320326313297314351360288
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
311302290274271314294262232
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
218175180164158140137149141
1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2015 -
136124897989908081-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Maisons traditionnelles.
Les ruines du prieuré.
  • Présence paléolithique : racloirs du moustérien de tradition acheuléenne.
  • Châtelet[11], camp celtique : plusieurs tumulus, dolmen, roches à bassin, pierre levée, mur gaulois.
  • Présence romaine : passage de la voie de Langres à Strasbourg.
  • Restes de l'enceinte du village.
  • Château de Saint-Baslemont, XIe siècle, remanié XVIe – XVIIe siècle (inscrit monument historique[12]), en cours de restauration : corps de logis flanqué de 2 tours à poivrières XVIIe siècle ; parc à la française.
  • Église Saint-Jean-Baptiste, ancienne chapelle castrale (XVIe siècle) : 2 chapelles latérales, retable des 12 Apôtres XVIe siècle en pierre, saint Jean-Baptiste XIVe siècle en pierre, bas-relief de Notre-Dame-de-Lorette XVIe siècle, autel en bois doré XVIIIe siècle[13].
  • Ruines du prieuré de Bonneval, XIIe – XIIIe siècle (ancienne annexe du prieuré d'Hérival, au Val d'Ajol)[14].
  • Chapelle 1860 Notre-Dame-des-Neiges : tombe en ruine.
  • Tours Séchelles, fortifications XIe siècle détruites au XVIIe siècle : restes de deux tours[15].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]