Pargny-sous-Mureau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Pargny (homonymie).

Pargny-sous-Mureau
Pargny-sous-Mureau
La mairie.
Blason de Pargny-sous-Mureau
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Neufchâteau
Canton Neufchâteau
Intercommunalité Communauté de communes de l'Ouest Vosgien
Maire
Mandat
Hervé Bidal
2014-2020
Code postal 88350
Code commune 88344
Démographie
Population
municipale
182 hab. (2017 en diminution de 1,62 % par rapport à 2012)
Densité 10 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 22′ 05″ nord, 5° 36′ 20″ est
Altitude 300 m
Min. 288 m
Max. 443 m
Superficie 17,97 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Vosges
Voir sur la carte administrative des Vosges
City locator 14.svg
Pargny-sous-Mureau
Géolocalisation sur la carte : Vosges
Voir sur la carte topographique des Vosges
City locator 14.svg
Pargny-sous-Mureau
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pargny-sous-Mureau
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pargny-sous-Mureau

Pargny-sous-Mureau est une commune française située dans le département des Vosges en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune occupe la vallée de la Saônelle à mi-chemin entre Liffol-le-Grand et Coussey.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Midrevaux Rose des vents
Grand N Mont-lès-Neufchâteau
O    Pargny-sous-Mureau    E
S
Brechainville Villouxel
Panorama du village depuis la Route de Goussey.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
    Marcelle Marchal (1921-2010)    
mars 2001 avril 2014 Gérard Aubertin DVD  
avril 2014 En cours Hervé Bidal    

Population et société[modifier | modifier le code]

L'église.
Le monument aux morts.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[2].

En 2017, la commune comptait 182 habitants[Note 1], en diminution de 1,62 % par rapport à 2012 (Vosges : -2,55 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
375413414445483480468453428
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
437440411380391350321335355
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
326271269235207198223211217
1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008 2013 2017
197211185179189191192182182
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Restes de l'ancienne abbaye Notre-Dame de Mureau fondée au XIIe siècle par des chanoines de l'ordre de Prémontré. L'abbaye fut supprimée en 1790. En 2008, il ne reste plus grand chose des bâtiments. La partie la plus remarquable qui subsiste est le porche (qui menace ruine), quelques murs épars ainsi qu'une dépendance.
  • Un ruisseau traverse la zone de l'abbaye. Ce ruisseau à la particularité de couler, en partie, dans un tunnel fait de main d'homme.
  • Église Saint-Martin construite au XVIIIe siècle, et son orgue d'Enri Didier & Cie, construit[5] en 1905-1910 mais qui fut démonté à la suite de la restauration de l'église en 2012.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
D’or aux trois chevrons de gueules.
Commentaires : Il s’agit du blason de l’abbaye Notre-Dame de Mureau détruite à la Révolution. La reproduction de ce blason se trouve à l’entrée de l’église paroissiale. Cependant, D’Hozier donne pour blason à l’abbaye de Mureau : D’azur à la figure de la Sainte Vierge d’or.
Cazaubon, village du Gers, possède ces mêmes armes.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  2. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  5. Association d’Étude pour la Coordination des Activités Musicales (ASSECARM), Orgues Lorraine Vosges, Metz, Éditions Serpenoise, , 677 p. (ISBN 2-87692-093-X), p. 443 à 444
    Présentation de l'orgue de l’église Saint-Martin