Présidents du Costa Rica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Président de la République du Costa Rica
Presidente de la República de Costa Rica
Image illustrative de l'article Présidents du Costa Rica

Image illustrative de l'article Présidents du Costa Rica
Titulaire actuel
Luis Guillermo Solís
depuis le 6 avril 2014

Création 31 août 1848
Durée du mandat 4 ans, sans possibilité de réélection immédiate
Premier titulaire José María Castro Madriz
Résidence officielle Casa Presidencial, San José
Site internet www.casapres.go.cr
Politique au Costa Rica
Image illustrative de l'article Présidents du Costa Rica

Le tableau suivant contient la liste des Présidents du Costa Rica depuis son indépendance.

Nom Début du mandat Fin du mandat Parti
Juan Mora Fernández 14 avril 1825 9 mars 1833
José Rafael de Gallegos y Alvarado 9 mars 1833 4 mars 1835
Manuel Fernández Chacón 4 mars 1835 5 mai 1835
Nicolás Ulloa c élu en 1835 il n'a pas accepté[1]
Braulio Carrillo Colina 5 mai 1835 1er mars 1837
Joaquín Mora Fernández 1er mars 1837 17 avril 1837
Manuel Aguilar Chacón 17 avril 1837 27 mai 1838
Braulio Carrillo Colina 27 mai 1838 12 avril 1842
Francisco Morazán Quesada 12 avril 11 septembre 1842
Antonio Pinto Soares 11 septembre 1842 27 septembre 1842
José María Alfaro Zamora 27 septembre 1842 29 novembre 1844
Francisco María Oreamuno Bonilla 29 novembre 1844 7 juin 1846
José María Alfaro Zamora 7 juin 1846 8 mai 1847
José María Castro Madriz 8 mai 1847 16 novembre 1849
Miguel Mora Porras 16 novembre 1849 26 novembre 1849
Juan Rafael Mora Porras 26 novembre 1849 14 août 1859
José María Montealegre Fernández 14 août 1859 8 mai 1863
Jesús Jiménez Zamora 8 mai 1863 8 mai 1866
José María Castro Madriz 8 mai 1866 1er novembre 1868
Jesús Jiménez Zamora 1er novembre 1868 27 avril 1870
Bruno Carranza Ramírez 27 avril 1870 10 août 1870
Tomás Guardia Gutiérrez 10 août 1870 8 mai 1876
Aniceto Esquivel Sáenz 8 mai 1876 30 juillet 1876
Vicente Herrera Zeledón 30 juillet 1876 11 septembre 1877
Tomás Guardia Gutiérrez 11 septembre 1877 6 juillet 1882
Saturnino Lizano Gutiérrez 6 juillet 1882 20 juillet 1882
Próspero Fernández Oreamuno 20 juillet 1882 12 mars 1885
Bernardo Soto Alfaro 12 mars 1885 8 mai 1890
José Rodríguez Zeledón 8 mai 1890 8 mai 1894
Rafael Yglesias Castro 8 mai 1894 8 mai 1902
Ascensión Esquivel Ibarra 8 mai 1902 8 mai 1906
Cleto González Víquez 8 mai 1906 8 mai 1910
Ricardo Jiménez Oreamuno 8 mai 1910 8 mai 1914
Alfredo González Flores 8 mai 1914 27 janvier 1917
Federico Tinoco Granados 27 janvier 1917 20 août 1919
Juan Bautista Quirós Segura 20 août 1919 2 septembre 1919
Francisco Aguilar Barquero 2 septembre 1919 8 mai 1920
Julio Acosta García 8 mai 1920 8 mai 1924
Ricardo Jiménez Oreamuno 8 mai 1924 8 mai 1928
Cleto González Víquez 8 mai 1928 8 mai 1932
Ricardo Jiménez Oreamuno 8 mai 1932 8 mai 1936
León Cortés Castro 8 mai 1936 8 mai 1940
Rafael Ángel Calderón Guardia 8 mai 1940 8 mai 1944
Teodoro Picado Michalski 8 mai 1944 8 mai 1948
José Figueres Ferrer 8 mai 1948 8 novembre 1949
Luis Rafael Otilio Ulate Blanco 8 novembre 1949 8 novembre 1953
José Figueres Ferrer 8 novembre 1953 8 mai 1958
Mario Echandi Jiménez 8 mai 1958 8 mai 1962
Francisco Orlich Bolmarcich 8 mai 1962 8 mai 1966
José Joaquín Trejos Fernández 8 mai 1966 8 mai 1970 PLN
José Figueres Ferrer 8 mai 1970 8 mai 1974
Daniel Oduber Quirós 8 mai 1974 8 mai 1978 PLN
Rodrigo Alberto Carazo Odio 8 mai 1978 8 mai 1982 Unidad
Luis Alberto Monge Álvarez 8 mai 1982 8 mai 1986 PLN
Óscar Arias Sánchez 8 mai 1986 8 mai 1990 PLN
Rafael Ángel Calderón Fournier 8 mai 1990 8 mai 1994 PUSC
José María Figueres Olsen 8 mai 1994 8 mai 1998 PLN
Miguel Ángel Rodríguez Echeverría 8 mai 1998 8 mai 2002 PUSC
Abel Pacheco de la Espriella 8 mai 2002 8 mai 2006 PUSC
Óscar Arias Sánchez 8 mai 2006 8 mai 2010 PLN
Laura Chinchilla Miranda 8 mai 2010 6 avril 2014 PLN
Luis Guillermo Solís 6 avril 2014 en fonction PAC

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Après l'invalidation de l'élection de Chacón, il est élu par l'Assemblée pour attendre l'organisation de nouvelles élections, mais il refuse ces fonctions.