1902 en Suisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chronologie de la Suisse

Chronologie de la Suisse

1901 en Suisse - 1902 en Suisse - 1903 en Suisse

Gouvernement au 1er janvier 1902[modifier | modifier le code]

Évènements[modifier | modifier le code]

Mercredi 1er janvier

  • Les Chemins de fer fédéraux suisses (CFF) commencent leur activité comme entreprise née de l'étatisation des chemins de fer et de la fusion de la Compagnie du Central-Suisse, des Chemins de fer du Nord-Est (avec la flotte du lac de Constance) et de la Compagnie de l’Union-Suisse.
  • Entrée en vigueur de l’assurance-militaire, première assurance sociale offrant des prestations en cas de maladie et d’accidents survenus lors de périodes de service militaire.

Jeudi 2 janvier

  • Ouverture de la gare aux marchandises St-Johann à Bâle.

Jeudi 9 janvier

Samedi 18 janvier

  • Premier numéro, en allemand, de l’hebdomadaire de la Coop, sous le nom de Genossenschaftliches Volksblatt.

Lundi 3 février

  • Le Conseil fédéral décide d’utiliser une plaque militaire pour établir l’identité des soldats tombés sur un champ de bataille.

Mardi 11 février

Jeudi 13 mars

  • A Monaco, le médecin suisse Ernest Guglielminetti utilise pour la première fois le procédé de goudronnage routier en faisant recouvrir 40 mètres de route pour lutter contre la poussière.

Lundi 24 mars

  • Fondation à La Chaux-de-Fonds d’un Musée d’horlogerie, qui deviendra le Musée international de l'horlogerie en 1970.

Mardi 1er avril

Dimanche 27 avril

Dimanche 4 mai

Mardi 3 juin

  • A Zurich, le Congrès de la Fédération internationale des ouvriers du textile approuve une résolution demandant l'abolition du travail à la pièce.

Lundi 30 juin

Lundi 7 juillet

  • Ouverture du Palace de Caux (VD).

Samedi 19 juillet

  • Le Conseil fédéral décide d’introduire la réforme de l’orthographe allemande approuvée en 1901 lors de la Conférence de Berlin.

Vendredi 1er août

  • Dernière exécution capitale en Suisse romande. Etienne Chatton est guillotiné à Fribourg pour avoir tué sa cousine à coups de hache.

Samedi 9 août

Vendredi 15 août

  • Inauguration de la première ligne téléphonique entre la Suisse et l'Italie.

Lundi 25 août

Jeudi 18 septembre

  • Grève des maçons et manœuvres de la ville de Berne pour réclamer une augmentation de salaire et l’interdiction de la vente d’alcool sur les chantiers.

Mercredi 1er octobre

  • Mise en service de la ligne Vevey-Blonay (VD) des Chemins de fer électriques Veveysans.

Jeudi 9 octobre

  • Grève générale à Genève. 15 000 travailleurs cessent le travail pour faire annuler le licenciement de 44 employés de la Compagnie genevoise des tramways électriques (CGTE), congédiés pour être remplacés par du personnel féminin moins bien payé. Des affrontements opposent les grévistes à l’armée.

Samedi 11 octobre

  • Première loi fédérale sur les forêts.

Jeudi 23 octobre

  • Une épidémie de typhus provoque la mort d’une vingtaine de soldats dans le canton de Zurich.

Dimanche 26 octobre

  • Élections au Conseil national. Les urnes donnent la répartition suivante des 167 sièges : 100 au (PRD), 36 aux conservateurs catholiques, 20 au centre libéral et 11 au (PSS) dont c’est la première participation aux élections fédérales.

Lundi 3 novembre

Dimanche 23 novembre

  • Votations fédérales. Le peuple approuve, par 258 567 oui (76,3 %) contre 80 429 non (23,7 %), l’arrêté fédéral concernant la subvention de l'école primaire publique par la Confédération.

Mercredi 10 décembre

Jeudi 11 décembre

Décès[modifier | modifier le code]