Élections législatives luxembourgeoises de 2013

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Élections législatives luxembourgeoises de 2013
les 60 sièges de la Chambre des députés
Type d’élection législatives
Corps électoral et résultats
Inscrits 239 668
Votants 218 453
91,15 %
Jean-Claude Juncker 2012-06-27.JPG Parti populaire chrétien-social – Jean-Claude Juncker
Voix 1 103 636
33,68 %
 −4,4
Sièges obtenus 23  −3
Etienne Schneider arrival TK IST-LUX.jpg Parti ouvrier socialiste luxembourgeois – Étienne Schneider
Voix 664 586
20,28 %
 −1,3
Sièges obtenus 13  0
Xavier Bettel, Luxembourg supports Charlie Hebdo-102.jpg Parti démocratique – Xavier Bettel
Voix 597 879
18,25 %
 +3,3
Sièges obtenus 13  +4
Premier ministre du Luxembourg
Sortant Élu
Jean-Claude Juncker
Parti populaire chrétien social
Xavier Bettel
Parti démocrate

Les élections législatives luxembourgeoises de 2013 se sont déroulées le [1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Prévues à l'origine en même temps que les élections européennes de 2014, elles ont été anticipées, pour la première fois depuis 1969, à la suite de la rupture de la coalition au pouvoir; en effet, le parti ouvrier socialiste luxembourgeois (LSAP) a cessé de soutenir le gouvernement en juillet, à la suite d'un scandale impliquant les services secrets[3].

Malgré une relative stabilité dans les rapports de force entre partis, elles pourraient déboucher sur la fin du pouvoir de Jean-Claude Juncker, Premier ministre depuis 1995, par une alliance entre le LSAP, le Parti démocrate et les Verts[4]. Le Parti populaire chrétien-social (CSV) du Premier ministre sortant reste la première formation politique du Parlement, mais perd des voix par rapport à la précédente élection[5].

C'est finalement Xavier Bettel qui devient Premier ministre, en s'alliant avec les socialistes et les écologistes[6], une coalition à trois pour la première fois à la tête du pays. Le nouveau chef du gouvernement entre en fonctions le 4 décembre[7], succédant à Jean-Claude Juncker qui était en poste depuis près de 19 ans. Après 35 ans au gouvernement, le CSV se retrouve dans l'opposition.

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des élections législatives de 2013
Parti Voix Sièges
Votes  % Total +/-
Parti populaire chrétien-social (CSV) 1 103 636 33,68 23 en diminution 3
Parti ouvrier socialiste luxembourgeois (LSAP) 664 586 20,28 13 en stagnation
Parti démocratique (DP) 597 879 18,25 13 en augmentation 4
Les Verts 331 920 10,13 6 en diminution 1
Parti réformiste d'alternative démocratique (ADR) 217 683 6,64 3 en diminution 1
La Gauche 161 759 4,94 2 en augmentation 1
Parti pirate (PPLU) 96 270 2,94 0
Parti communiste luxembourgeois (KPL) 53 669 1,64 0 en stagnation
Parti pour la démocratie intégrale (PID) 49 290 1,50 0
Total des voix 3 276 692 100
Votes valides 203 557 93,18
Votes blancs et nuls 14 896 6,82
Total 218 453 100 60 en stagnation
Abstentions 21 215 8,85
Nombre d'inscrits / participation 239 668 91,15

Liste des députés[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Luxembourg : élections en octobre, Juncker parti pour rempiler, Le Point, 11 juillet 2013.
  2. Luxembourg : législatives le 20 octobre, Le Figaro, 19 juillet 2013.
  3. Élections législatives au Luxembourg : vers la fin de l'ère Juncker ?, analyse de la fondation Robert-Schuman, 26 septembre 2013.
  4. Luxembourg : Jean-Claude Juncker pourrait être poussé vers la sortie, Le Monde.fr, 21 octobre 2013
  5. « Luxembourg : Juncker en tête des législatives, mais affaibli », in Le Figaro, lundi 21 octobre 2013, page 8.
  6. L'essentiel, « «Pas de gouvernement avant décembre» », L'essentiel,‎ (lire en ligne).
  7. L'essentiel, « Bettel succède officiellement à Juncker », L'essentiel,‎ (lire en ligne).