Fondation Robert-Schuman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2011).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Fondation Robert-Schuman
Image illustrative de l'article Fondation Robert-Schuman

Domaine d'activité Promotion de la construction européenne
Histoire
Création 1991
Budget
Caractéristiques
Personnes-clés Jean-Dominique Giuliani (Président)
Pascale Joannin (Directeur général)
Siège Paris Drapeau de la France France
& Bruxelles Drapeau de la Belgique Belgique
Chercheurs Alain Lancelot
Jean-Paul Betbèze
Gérard Bezacier
Joachim Bitterlich
Jean-Marie Cambacérès
Jean-Claude Casanova
Pierre Fauchon
Michel Foucher
Michel Godet
Alain Lambert
Besnik Mustafaj
Piotr Nowina-Kolopka
Alain Pompidou
Michel Roger
Gérard Saint-Paul
Angel Jose Sanchez Navarro
Philippe De Suremain
Publications - Publication électronique :
"L’Observatoire des Elections en Europe"
- Étude annuelle:
"Rapport Schuman sur l’Europe, l’état de l’Union"
- Étude annuelle:
"- L’opinion européenne"
Site web robert-schuman.eu

La Fondation Robert-Schuman est un think tank pro-européen créé en 1991. Elle est reconnue d'utilité publique en France par un décret du . Elle a pour objectif d'œuvrer en faveur de la construction européenne. Elle est établie à Paris et à Bruxelles.

Activités[modifier | modifier le code]

La Fondation Robert-Schuman produit des études sur les politiques européennes et l'actualité de l'Union européenne.

Ses principales publications sont [1]:

  • une infolettre hebdomadaire, publiée en cinq langues, pour laquelle elle revendique 200 000 abonnés ;
  • les « Questions d’Europe », policy papers de la Fondation, qui visent à apporter un complément d'information sur l'actualité et à proposer des études comparatives ; les Entretiens d’Europe apportent l’éclairage de hautes personnalités sur des sujets d’actualité.
  • l'« Observatoire des élections en Europe », qui fournit une analyse des enjeux et des résultats des élections ayant lieu en Europe ;
  • l'« État de l'Union », une étude annuelle sur les grands enjeux européens accompagnée de données statistiques générales.

La Fondation organise également des conférences sur la politique européenne[2]. Elle développe des programmes de recherche en coopération avec des centres universitaires, des centres d'information ou d'autres think tanks.

Historique[modifier | modifier le code]

La Fondation Robert-Schuman est créée en 1991 en France. Elle est nommée d'après Robert Schuman, ministre des Affaires étrangères français qui a proposé par la Déclaration du 9 mai 1950 la création de la Communauté européenne du charbon et de l'acier, et considéré à ce titre comme l'un des « Pères de l'Europe ».

En février 1992, la fondation est reconnue d'utilité publique [3]

En juin 2011, le consultant Michael Malherbe affirme qu'une note de la Fondation Robert-Schuman intitulée « Facebook, Twitter : des outils incontournables pour l’avenir de la démocratie européenne ? » est un plagiat de son blog[4]. D'autres cas de plagiat sont identifiés dans la même publication[5]. Son auteur présente des excuses et attribue les passages concernés à leurs auteurs[6]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La Fondation Robert Schuman au cœur de l'Europe », Fondation Robert-Schuman, 2011.
  2. http://www.robert-schuman.eu/archives_evenements_conference.php
  3. Liste des Fondations Reconnues d'Utilité Publique, « Fondations Reconnues d'Utilité Publique - Data.gouv.fr », sur www.data.gouv.fr (consulté le 27 août 2015)
  4. « Le plagiat atteint-il aussi l’espace public européen en ligne ? », Michael Malherbe sur lacomeuropeenne.fr, 6 juin 2011.
  5. « Plagiat : à la fondation Robert Schuman, on copie-colle plus vite que son ombre ! », 27etc, 14 juin 2011.
  6. « Plagiat à la Fondation Robert Schuman, la blogosphère dégomme plus vite que son ombre », Fabien Cazenave sur lesdemocrates.fr, 15 juin 2011.