Ère Hōan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'ère Hōan (保安?) est une des ères du Japon (年号, nengō?, lit. « nom de l'année ») après l'ère Gen'ei et avant l'ère Tenji. Cette ère couvre la période allant du mois d'avril 1120 au mois d'avril 1124[1]. Les empereurs régnants sont Toba-tennō (鳥羽天皇?) et Sutoku-tennō (崇徳天皇?)[2].

Changement d'ère[modifier | modifier le code]

  • 1er février 1120 Hōan gannen (保安元年?) : Le nom de la nouvelle ère est créé pour marquer un événement ou une série d'événements. L'ère précédente se termine là où commence la nouvelle, en Gen'ei 3, le 10e jour du 4e mois de 1120[3].

Événements de l'ère Hōan[modifier | modifier le code]

  • 1121 (Hōan 2, 5e mois) : Les prêtres du mont Hiei mettent le feu au temple Mii-dera[4].
  • 25 février 1123 (Hōan 4, le 28e jour du1re mois) : Durant la 17e année du règne de l'empereur Toba (鳥羽天皇17年), Toba est contraint d'abdiquer par son père, l'empereur retiré Shirakawa. Toba cède son trône en faveur de son fils Akihito, qui deviendra l'empereur Sutoku. Toba n'a que 21 ans lorsqu'il renonce à son titre et il a déjà régné pendant 16 ans : deux durant la nengō Tennin, trois durant la Ten'ei, cinq dans la Eikyū, deux dans la Gen'ei et quatre dans la nengō Hōan. Toba prend alors le titre de Daijō-tennō[5]. La succession (senso) est reçue par son fils[6].
  • 1123 (Hōan 4, 2e mois) : L'empereur Sutoku est déclaré avoir accédé au trône (sokui)[7]
Hōan 1er 2e 3e 4e 5e
Grégorien 1120 1121 1122 1123 1124

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nussbaum, Louis-Frédéric. (2005). "Hō-an" in 'Japan Encyclopedia, p. 338 sur Google Livres; n.b., Louis-Frédéric est le pseudonyme de Louis-Frédéric Nussbaum, voir Deutsche Nationalbibliothek Authority File.
  2. Titsingh, Isaac. (1834). Annales des empereurs du japon, pp. 178-182; Brown, Delmer et al. (1979). Gukanshō, pp. 321-322; Varley, H. Paul. (1980). Jinnō Shōtōki, pp. 203-204.
  3. Brown, p. 321.
  4. Titsingh, p. 181.
  5. Brown, pp. 320-321; Titsingh, p.181.
  6. Varley, p. 44; L'acte de senso isolé est inconnu avant l'empereur Tenji; tous les souverains sauf l'impératrice Jitō, l'empereur Yōzei, l'empereur Go-Toba et l'empereur Fushimi ont le senso et le sokui la même année jusqu'au règne de l'empereur Go-Murakami
  7. Titsingh, p. 182; Varley, p. 44.