Ère Manji

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'ère Manji (en japonais : 万治) est l'une des ères du Japon (年号, nengō, littéralement « le nom de l'année ») suivant l'ère Meireki et précédant l'ère Kanbun. Cette ère couvre la période allant du mois de juillet 1658 au mois d"avril 1661[1]. L'empereur régnant est Go-Sai-tennō (後西院天皇?)[2].

Changement de l'ère[modifier | modifier le code]

Manji gannen (万治元年?) : Le nom de l'ère est changé pour marquer un terrible et dévastateur incendie à Edo. L'ère précédente se termine et une nouvelle commence en Meireki 4, le 23e jour du 7e mois.

L'origine du nom de cette ère provient des Mémoires du grand historien : « Quand les gens ordinaires connaissent leur place, alors tout sous le ciel est gouverné » (衆民乃定、国為)

Événements de l'ère Manji[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Nussbaum, Louis-Frédéric. (2005). Meireki dans 'Japan encyclopedia, p. 625 sur Google Livres; n.b., Louis-Frédéric est le pseudonyme de Louis-Frédéric Nussbaum, voir Deutsche Nationalbibliothek Authority File.
  2. a et b Titsingh, p. 413. sur Google Livres
  3. McClain, James et al. (1994). Edo and Paris: Urban Life and the State in the Early Modern Era, p. xxii.
  4. Bodart-Bailey, Beatrice. (2006). The Dog Shogun: The Personality and Policies of Tokugawa Tsunayoshi, p. 110.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Manji 1re 2e 3e 4e
Grégorien 1658 1659 1660 1661

Source de la traduction[modifier | modifier le code]