Ère Kajō (Heian)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'ère Kajō (嘉承?), aussi romanisé Kashō, est une des ères du Japon (年号, nengō?, lit. « nom de l'année ») après l'ère Chōji et avant l'ère Tennin. Cette ère couvre la période allant du mois d' au mois d'[1]. Les empereurs régnants sont Horikawa-tennō (堀河天皇?) et Toba-tennō (鳥羽天皇?)[2].

Changement d'ère[modifier | modifier le code]

  • Kajō gannen (嘉承元年?) : Le nom de la nouvelle ère est créé pour marquer un événement ou une série d'événements. L'ère précédente se termine là où commence la nouvelle, en Chōji 3, le 9e jour du 4e mois de 1106[3].

Événements de l'ère Kajō[modifier | modifier le code]

  • (Kajō 1) : Des pétitions demandant l'atténuation des « mauvaises influences sur l'empereur » sont présentées aux principaux sanctuaires shintoïstes[4].
  • (Kajō 1, 19e jour du 7e mois) : Durant la 21e année du règne de l'empereur Horikawa (堀河天皇21年), l'empereur meurt à l'âge de 29 ans et la succession (senso) est reçue par son fils unique. Peu après, l'empereur Toba est déclaré avoir accédé au trône (sokui)[5].


Kajō 1re 2e 3e
Grégorien 1106 1107 1108

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nussbaum, Louis-Frédéric. (2005). "Kashō" in Japan Encyclopedia, p. 486 sur Google Livres
  2. Titsingh, Isaac. (1834). Annales des empereurs du Japon, pp. 172-178; Brown, Delmer et al. (1979). Gukanshō, pp. 320-322; Varley, H. Paul. (1980). Jinnō Shōtōki. pp. 203-204.
  3. Brown, p. 319.
  4. Transactions of the Asiatic Society of Japan, vol. 47, p. 64. (1935)
  5. Titsingh, p. 178; Brown, pp. 320; Varley, p. 44; Un acte distinct de senso n'est pas reconnu avant l'empereur Tenji et tous les souverains excepté l'impératrice Jitō, l'empereur Yōzei, l'empereur Go-Toba et l'empereur Fushimi ont le senso et le sokui dans la même année jusqu'au règne de l'empereur Go-Murakami