Ère Meireki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'ère Meireki (en japonais: 明暦) est une des ères du Japon (年号, nengō, littéralement « le nom de l'année ») suivant l'ère Jōō et précédant l'ère Manji. Cette ère couvre la période allant du mois d'avril 1655 au mois de juillet 1658[1]. L'empereur régnant est Go-Sai-tennō (後西院天皇?)[2]

Changement de l'ère[modifier | modifier le code]

  • 1655 Meireki gannen (明暦元年?) : Le nom de l'ère est changé pour marquer l'accession au trône de l'empereur Go-Sai. L'ère précédente se termine et une nouvelle commence en Jōō 4, le 13e jour du 4e mois.

L'origine du nouveau nom est  :

  • Le livre des Han: « Avec les neuf chapitres de la Grande Loi, les cinq époques seront appelées » (大法九章、而五紀歴法)
  • Le livre des Han tardifs : « L'empereur jaune commence le passage du temps, c'est pourquoi les caractères 歴 [passage du temps] et 暦 [cycle rythmique] sont employés ensemble (黄帝造歴、歴与同作)

Événements de l'ère Meireki[modifier | modifier le code]

  • 1655 (Meireki 1) : Le nouvel ambassadeur de Corée arrive au Japon[2]
  • 1655 (Meireki 1) : L'ancien empereur se rend pour la première fois au Shugakuin Rikyū[3].
  • 2-3 mars 1657 (Meireki 3, 18e - 19e jour du 1re mois)(明暦の大火) ou Grand incendie de Meireki en 1657, qui détruit 70 % de la ville d'Edo (actuel Tokyo)[2].

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Nussbaum, Louis-Frédéric. (2005). Meireki in 'Japan encyclopedia, p. 625 sur Google Livres; n.b., Louis-Frédéric est le pseudonyme de Louis-Frédéric Nussbaum, voir Deutsche Nationalbibliothek Authority File.
  2. a, b et c Titsingh, p. 413. sur Google Livres
  3. Ponsonby-Fane, Richard. (1956). Kyoto : the Old Capital, 794-1869, p. 318.

Bibliographie[modifier | modifier le code]


Meireki 1re 2e 3e 4e
Grégorien 1655 1656 1657 1658