Ère Saikō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’ère Saikō (斉衡?) est une des ères du Japon (年号, nengō?, lit. « nom de l'année ») après l'ère Ninju et avant l'ère Tennan. Cette ère couvre la période allant du mois de [1] au mois de [2]. L'empereur régnant est Montoku (文徳天皇?)[3].

Changement d'ère[modifier | modifier le code]

  • Saikō gannen (斉衡元年?) : Le nom de la nouvelle ère est créé pour marquer un événement ou une série d'événements. L'ère précédente se termine là où commence la nouvelle, en Ninju 4, le 29e jour du 11e mois de 854[4].

Événements de l'ère Saikō[modifier | modifier le code]

  • (Saikō 1, 13e jour du 6e mois) : Le sadaijin Minamoto no Tokiwa, aussi connu sous le nom de Minamoto no Tsunemoto, meurt à l'âge de 43 ans[5]
  • 855 (Saikō 2,1re mois) : Les Emishi organisent une rébellion et en réponse, une force de 1 000 hommes est envoyée au nord[6].
  • 855 (Saikō 2, 5e mois) : Dans le sanctuaire de Tōdai-ji, la tête de la grande statue de Buddha tombe et en conséquence, l'empereur ordonne au dainagon Fujiwara no Yoshisuke, frère du sadaijin Yoshifusa, de se charger de la collecte des dons des fidèles dans tout l'empire afin de faire une autre tête pour le Daibutsu[6].
Saikō 1re 2e 3e 4e
Grégorien 854 855 856 857

Précédée de :
Ère Ninju

Ère ou nengō:
Ère Saikō

Suivie de :
Ère Tennan

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nussbaum, Louis-Frédéric. (2005). "Kōnin" in 'Japan Encyclopedia, p. 716 sur Google Livres; n.b., Louis-Frédéric est le pseudonyme de Louis-Frédéric Nussbaum, voir Deutsche Nationalbibliothek Authority File.
  2. Nussbaum, "Ten'an" at p. 957. sur Google Livres
  3. Titsingh, Isaac. (1834). Annales des empereurs du japon, p. 112-114; Brown, Delmer et al. (1979). Gukanshō, pp. 264-265; Varley, H. Paul. (1980). Jinnō Shōtōki, p. 165.
  4. Brown, p. 285.
  5. Brown, p. 285; Titsingh, p. 113.
  6. a et b Titsingh, p. 114.