Ère Keian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'ère Keian (en japonais: 慶安) est une des ères du Japon (年号, nengō, littéralement « le nom de l'année ») suivant l'ère Shōhō et précédant l'ère Jōō s'étendant de février 1648 à septembre 1652[1]. L'empereur régnant est Go-Kōmyō-tennō (後光明天皇)[2].

Changement de l'ère[modifier | modifier le code]

  • 1648 (Keian gannen 慶安元年) : L'ère Keian est proclamée lors de la 5e année de Shōhō. Le nom ère nouvelle est créé en réponse aux critiques que l'ère Shōhō était trop étroitement liée à Shobo (焼 亡, qui signifie « mort par le feu »).

Événements de l'ère Keian[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Nussbaum, Louis-Frédéric. (2005). "Keian" en Japan encyclopedia, p. 503; n.b., Nussbaum est le pseudonyme du Louis-Frédéric, voir Deutsche Nationalbibliothek Authority File.
  2. a et b Titsingh, Isaac. (1834). Annales des empereurs du Japon, p. 412.
  3. Screech, T. (2006). Secret Memoirs of the Shogans: Isaac Titsingh and Japan, 1779-1822 pp. 85-89.
  4. Titsingh, p. 412; n.b., Le premier exemplaire de ce livre rare est apporté vers l'Europe par Isaac Titsingh en 1796. Titsingh traduit le texte à partir du japonais et du chinois, et son travail est ensuite complété pour une publication posthume par Julius Klaproth en 1834 -- voir Titsingh, p. 406.

Références[modifier | modifier le code]


Keian 1re 2e 3e 4e 5e
Grégorien 1648 1649 1650 1651 1652

Précédée par :
Shōhō

Ères du Japon
Keian

Suivie par :
Jōō