United Abominations

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

United Abominations

Album par Megadeth
Sortie 15 mai 2007
Enregistré 2006
Durée 47:57
Genre Heavy & thrash metal
Producteur Dave Mustaine, Jeff Balding, Andy Sneap
Label Roadrunner Records
Critique

Albums par Megadeth

United Abominations est le onzième album studio du groupe américain de heavy metal Megadeth. Sorti le 8 mai 2007, United Abominations est le premier album de Megadeth à être sorti sur le label Roadrunner Records, et qui, à l'exception de Dave Mustaine, ne fut enregistré par aucun membre originel du groupe. Pendant la tournée de promotion de l'album, le guitariste Glen Drover quitta le groupe pour des raisons personnelles et fut remplacé par Chris Broderick, l'album en question étant le seul auquel il contribua.

United Abominations fut bien accueilli par les critiques et commença à la 8e du Billboard 200, la meilleure position de départ pour un album du groupe depuis l'album Youthanasia en 1994. Greg Prato d'Allmusic déclara que le son de Megadeth "renaquît" sur United Abominations[2]. Les paroles de l'album sont souvent reliées à la politique et à l'état dans lequel le monde se trouve actuellement (unilatéralisme américain, instabilités, ...), Ed Thompson d'IGN estimant qu'il s'agissait là de l'album de Megadeth le plus engagé politiquement[3]. L'album fut désigné par Guitar World comme étant le meilleur album de metal de l'année 2007[4],[5].

Album[modifier | modifier le code]

Contexte[modifier | modifier le code]

Peu avant la sortie de United Abominations, Megadeth signa un contrat d'édition avec Roadrunner Records. Le groupe avait en effet eu des problèmes relatifs aux royalties avec les deux maisons d'édition précédentes, à savoir Capitol Records et Sanctuary Records[6] .Ce fut le premier album à sortir sur ce label, le précédent, The System Has Failed ayant été distribué par Sanctuary. Pendant la tournée de promotion de The System Has Failed, le chanteur, guitariste et frontman du groupe, Dave Mustaine déclara qu'il voulait dissoudre le groupe afin de se consacrer à sa carrière solo. Cependant, à un concert pour lequel tous les billets furent écoulés à Buenos Aires, Mustaine affirma que le groupe restera uni. Le concert à Buenos Aires, au cours duquel avait ét effectuée cette annonce, fut enregistré et publié en CD et DVD sous le nom de That One Night : Live in Buenos Aires[6].

Megadeth était à présent un nouveau groupe. En effet, aux côtés du désormais seul membre originel Dave Mustaine évoluaient trois nouveaux membres, à savoir Glen Drover (guitare), James LoMenzo (guitare basse) et Shawn Drover (batterie), le premier et le dernier étant frères[7],[8]. Mustaine préféra les intégrer au groupe, plutôt que de les embaucher comme musiciens de session, déclarant qu'il aimait la "symbiose fraternelle" des Drovers, et que LoMenzo était un "légende"[9].

Écriture et enregistrement[modifier | modifier le code]

Mustaine déclara qu'il n'avait pas d'idées préconçues lorsqu'il se lança dans l'écriture de l'album. Il affirma en effet que les paroles sur United Abominations ont leurs sources dans la frustration engendrée par son expérience avec d'autres labels, qui selon lui se manifesta à travers l'intensité de l'album[10] . Mustaine a écrit ces textes dans le but de "stimuler intellectuellement ses auditeurs"[10]. Les paroles sont principalement axées autour des diverses décisions politiques américaines de l'époque, que Mustaine considérait comme irréfléchies. Il déclara également que l'enregistrement était "super fun", malgré le fait qu'il y eut des problèmes relatifs aux arrangements vocaux et musicaux[10]. Toutes les paroles furent écrites par Dave Mustaine, à l'exception de Never Walk Alone...A Call to Arms qui fut coécrite par Dave Mustaine et Glen Drover, ce qui est rare, comme l'a illustré le fait que James LoMenzo ait répondu « Allez voir Dave » quand on l'a interrogé à propos des paroles de l'album. Malgré le fait qu'aucun des membres à l'exception de Mustaine n'ait participé activement à l'écriture, ils se sont déclarés excités à l'idée d'enregistrer la musique[11].

Cristina Scabbia de Lacuna Coil chanta sur À Tout le Monde (Set Me Free).

United Abominations fut enregistré en 2006 principalement aux studios SARM Hook End, à Londres. Des re-recordings ont eu lieu en Californie. L'enregistrement fut principalement effectué en Angleterre car Led Zeppelin, un des groupes que Mustaine admirait, ont eux-mêmes enregistrés là-bas[10].

La huitième piste, A Tout le Monde (Set Me Free) est un "remake" de la piste originelle A Tout le Monde qui apparait sur l'album Youthanasia sorti en 1994. Elle est plus rapide que la première, et la chanteuse de Lacuna Coil Cristina Scabbia y participe[12] . Scabbia déclara qu'elle avait vraiment été surprise, car A Tout le Monde est une chanson qu'elle a toujours appréciée[12] .Mustaine préféra Scabbia à trois autres candidats à cause de "son règne dans le heavy metal"[12] . Il déclara ensuite qu'il désirait que la chanson soit la face B du single destiné au Japon, mais le président de Roadrunner Records préféra qu'elle figure le premier single[13].

La chanson Gears of War fait partie de la bande-son du jeu éponyme. Initialement, la chanson était instrumentale, cependant, Microsoft contacta le groupe dans le but d'utiliser la chanson dans le jeu. Le groupe accepta l'offre et écrivit des paroles pour la chanson. Malheureusement elles furent achevées trop tard, la version avec les paroles ayant été enregistrée alors que le jeu était en fin de développement[10].

Pochette d'album[modifier | modifier le code]

Toutes les illustrations présentes dans l'album ont directement été sélectionnées après un concours organisé sur DeviantArt[14]. Les participants devaient dessiner une nouvelle version de Vic Rattlehead, la mascotte du groupe qui apparaît sur presque tous les albums du groupe. Mustaine piocha du top 11 des finalistes et inclua les dessins choisis dans le CD[14]. La pochette fut dévoilée en août 2006, sur laquelle on voit le siège des Nations Unies en flammes et étant bombardé, alors que des barils de pétroles explosent à sa base. Vic Rattlehead et l'Ange de la Mort (stylisé en "Angel of Deth") apparaissent au premier plan. Malgré le fait que le dessin en couverture ne remporta pas le concours, il fut celui que préféra Mustaine. Aucune photo des membres du groupe ne figure dans l'album, tout le travail artistique ayant été réalisé par des fans[7],[14].

Sortie et promotion de l'album[modifier | modifier le code]

Dave Mustaine sur scène pendant la tournée United Abominations

United Abominations était censé sortir en octobre 2006, mais vu que la date butoir approchait, Mustaine déclara au Billboard Magazine en août 2006 qu'ils étaient en train de finaliser l'album, repoussant ainsi la sortie de l'album au début de l'année suivante[15]. L'album complet et finalisé fut mis en ligne de façon non-officielle en avril 2007, et l'album fut officiellement distribué à partir du 8 mai 2007, exclusivement au Japon d'abord, une reprise de la chanson de Led Zeppelin Out on the Tiles y figurant[16]. L'album fut distribué dans le monde entier avec une chanson en moins le 15 mai, puis le 16 aux États-Unis. Une semaine après sa sortie aux USA, l'album s'était déjà écoulé à plus de 60 000 exemplaires, commençant à la 8e place au Billboard 200, soit 10 places de moins que l'opus précédent à savoir The System Has Failed[17] . L'album commença en 2de position en Finlande, 5e au Canada, et dans le top 30 dans sept autres pays[18],[19],[20].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Toutes les chansons sont écrites et composées par Dave Mustaine, sauf Never Walk Alone... A Call to Arms, composée Mustaine et Glen Drover et écrite par Mustaine. 

No Titre Durée
1. Sleepwalker 5:53
2. Washington Is Next! 5:19
3. Never Walk Alone... A Call to Arms 3:51
4. United Abominations 5:35
5. Gears of War 4:26
6. Blessed Are the Dead 4:02
7. Play for Blood 3:49
8. À Tout le Monde (Set Me Free) featuring Cristina Scabbia 4:11
9. Amerikhastan 3:43
10. You're Dead 3:18
11. Burnt Ice 3:47
Titre bonus (édition Japonaise)
No Titre Durée
12. Out on the Tiles (écrite par Jimmy Page, Robert Plant, John Bonham) 4:03
Bonus track (pré-commande)
No Titre Durée
13. Black Swan 4:04

Personnel[modifier | modifier le code]

Musiciens
Personnel supplémentaire
Assistant ingénieur

Charts[modifier | modifier le code]

Pays Charts Meilleure
position
Nombre de
semaines
Réf
Drapeau de l'Allemagne Allemagne Media Control Charts 28 1 [21]
Drapeau de l'Australie Australie ARIA Charts 23 2 [22]
Drapeau de l'Autriche Autriche Ö3 Austria Top 40 17 3 [23]
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie) Ultratop 62 2 [24]
Drapeau du Canada Canada Canadian Albums Chart 5 1 [25]
Drapeau du Danemark Danemark Album Top-40 22 1 [26]
Drapeau de l'Espagne Espagne PROMUSICAE 79 3 [27]
Drapeau des États-Unis États-Unis Billboard 200 8 6 [25]
Drapeau de la Finlande Finlande Mitä hittiä 2 4 [28]
Drapeau de la France France SNEP 40 4 [29]
Drapeau du Japon Japon Oricon 9 7 [30]
Drapeau du Mexique Mexique AMPROFON 41 2 [31]
Drapeau de la Norvège Norvège VG-lista 21 2 [32]
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas MegaCharts 49 2 [33]
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni UK Albums Chart 23 2 [34]
Drapeau de la Suède Suède Sverigetopplistan 15 3 [35]
Drapeau de la Suisse Suisse Swiss Music Charts 38 2 [36]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Critique de l'album », sur allmusic.com
  2. (en) Prato, Greg, « United Abominations Allmusic review », Allmusic (consulté le 2008-02-02)
  3. (en) Thompson, Ed, « IGN - United Abominations » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), IGN, 2007-05-17. Consulté le 2007-07-09
  4. (en) « Reader's Poll », Guitar World,‎ mars 2008
  5. (en) « 2008 Guitar World Readers Poll Results! » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Guitarworld.com. Consulté le 2008-02-04
  6. a et b (en) Epstein, Dan, « My Last Words? », Revolver Magazine,‎ mai 2007
  7. a et b United Abominations, Megadeth, 2007, Roadrunner Records, 180272
  8. The System Has Failed, Megadeth, 2004, Sanctuary Records, 84748
  9. (en) « Going postal – Megadeth », Revolver Magazine,‎ mars 2008
  10. a, b, c, d et e (en) Myden, Chuck, « Dave Mustaine says United Abominations is a true Megadeth record », Blabbermouth.net,‎ 2007-04-20 (consulté le 2008-02-28)
  11. (en) Carras, Mark, « Megadeth bassist discusses United Abominations » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Roadrunner Records South America. Consulté le 2008-02-02
  12. a, b et c (en) « Megadeth: "A Tout Le Monde (Set Me Free)" Video Posted Online », Blabbermouth.net,‎ 2007-04-19 (consulté le 2008-02-03)
  13. (en) « DAVE MUSTAINE: New MEGADETH Album Sounds 'Unlike Anything We've Ever Done Before' - June 8, 2011 », Blabbermouth.net (consulté le 8 juin 2011)
  14. a, b et c (en) « Megadeth: United Abominations Artwork Unveiled », Blabbermouth.net,‎ 2008-08-02 (consulté le 2008-02-05)
  15. (en) Graff, Gary, « Megadeth 'United' For Roadrunner Debut », Billboard charts,‎ 2006-08-23 (consulté le 2007-05-22)
  16. (en) Prato, Greg, « United Abominations (bonus track) overview », Allmusic (consulté le 2008-02-03)
  17. (en) Hasty, Katie, « Linkin Park Scores Year's Best Debut With 'Midnight' », Billboard charts,‎ 2007-05-23 (consulté le 2008-02-03)
  18. (en) « Megadeth – Artist Chart History », Billboard charts (consulté le 2008-02-02)
  19. (en) « Megadeth: United Abominations Enters Irish Chart At No. 31 », Blabbermouth.net,‎ 2007-05-22 (consulté le 2008-02-02)
  20. (en) « Megadeth: United Abominations Enters Finnish Chart At No. 2 », Blabbermouth.net (consulté le 2008-02-02)
  21. (de) « German charts », sur charts.de
  22. (en) « ARIA charts », sur australian-charts.com
  23. (de) « Austrian charts », sur austriancharts.at
  24. (nl) « Belgian (nl) charts », sur ultratop.be
  25. a et b (en) « Billboard charts », sur billboard.com
  26. (en) « Danish charts », sur danishcharts.com
  27. (en) « Spanish charts », sur spanishcharts.com
  28. (en) « Finnish charts », sur finnishcharts.com
  29. « French charts », sur lescharts.com
  30. (ja) « Japanese charts », sur oricon.co.jp
  31. (en) « Mexican charts », sur mexicancharts.com
  32. (en) « Norwegian charts », sur Norwegian charts
  33. (nl) « Dutch charts », sur dutchcharts.nl
  34. (en) « U.K charts », sur chartstats.com
  35. (en) « Swedish charts », sur swedishcharts.com
  36. (de) « Swiss Charts », sur hitparade.ch

Lien externe[modifier | modifier le code]